Knokke-Heist n'autorisera pas les touristes d'un jour tant que durera la vague de chaleur. C'est ce qu'a confirmé le bourgmestre de la commune côtière, Leopold Lippens ce lundi alors que la commune de Blankenberge a décidé de rouvrir ses frontières aux touristes d'un jour.

Tout comme à Blankenberge, les touristes d'un jour n'étaient pas les bienvenus à Knokke-Heist ce dimanche. Quiconque souhaite se rendre dans la commune côtière pendant la canicule devra fournir des preuves pour justifier le voyage. "Si je continue à laisser entrer les gens, je ne peux pas garantir la sécurité ici", s'est justifié M. Lippens. L'admission sera limitée aux résidents, aux seconds habitants, aux touristes à domicile et aux employés des entreprises et organisations basées à Knokke-Heist. Ceux qui peuvent prouver qu'ils doivent être présents dans la commune pendant une journée seront autorisés à entrer. "Si, par exemple, quelqu'un a une réservation dans un restaurant ici, cette personne est bien sûr autorisée à venir", dit M. Lippens. La police contrôle les routes d'accès. Toute personne n'ayant aucune raison valable d'être à Knokke-Heist devra immédiatement faire demi-tour.

Lire aussi: Tensions à la mer, experts critiqués, politiques absents: un flottement coupable

Knokke-Heist n'autorisera pas les touristes d'un jour tant que durera la vague de chaleur. C'est ce qu'a confirmé le bourgmestre de la commune côtière, Leopold Lippens ce lundi alors que la commune de Blankenberge a décidé de rouvrir ses frontières aux touristes d'un jour.Tout comme à Blankenberge, les touristes d'un jour n'étaient pas les bienvenus à Knokke-Heist ce dimanche. Quiconque souhaite se rendre dans la commune côtière pendant la canicule devra fournir des preuves pour justifier le voyage. "Si je continue à laisser entrer les gens, je ne peux pas garantir la sécurité ici", s'est justifié M. Lippens. L'admission sera limitée aux résidents, aux seconds habitants, aux touristes à domicile et aux employés des entreprises et organisations basées à Knokke-Heist. Ceux qui peuvent prouver qu'ils doivent être présents dans la commune pendant une journée seront autorisés à entrer. "Si, par exemple, quelqu'un a une réservation dans un restaurant ici, cette personne est bien sûr autorisée à venir", dit M. Lippens. La police contrôle les routes d'accès. Toute personne n'ayant aucune raison valable d'être à Knokke-Heist devra immédiatement faire demi-tour. Lire aussi: Tensions à la mer, experts critiqués, politiques absents: un flottement coupable