Les assureurs indemniseront ainsi les victimes des inondations meurtrières - une quarantaine de morts en province de Liège - jusqu'à 590 millions d'euros au lieu du montant légalement plafonné à 350 millions d'euros en cas d'une catastrophe comme des inondations, ont indiqué le gouvernement wallon et Assuralia, l'union professionnelle des entreprises d'assurances, dans un communiqué commun. "Il s'agit d'indemnisation de personnes qui ont souscrit une assurance incendie étendue à d'autre dégâts comme les inondations", précise le communiqué.

Une loi fédérale limite les indemnités des assureurs en cas de catastrophe naturelle pour ce qui concerne les risques simples (incendie et d'autres périls comme les inondations). Ici, l'intervention légale des assureurs est largement inférieure aux dommages subis. Le Gouvernement wallon et les assureurs ont donc exceptionnellement décidé d'unir leurs forces pourque les personnes concernées puissent être indemnisées: "La Région wallonne prendra en charge la différence entre l'intervention des assureurs et les montants nécessaires pour les indemniser à 100%."

Un accord qui satisfait le ministre-président wallon Elio Di Rupo : "Je m'étais engagé à ce que le Gouvernement fasse un effort financier maximum pour soulager les personnes sinistrées". Pour Jean-Luc Crucke, Ministre du Budget, la situation "est tellement dramatique que les moyens financiers dégagés se justifient pleinement, d'autant que le prêt au bénéfice de la Wallonie en faveur des sinistrés s'effectuera à un taux 0%".

Les assureurs indemniseront ainsi les victimes des inondations meurtrières - une quarantaine de morts en province de Liège - jusqu'à 590 millions d'euros au lieu du montant légalement plafonné à 350 millions d'euros en cas d'une catastrophe comme des inondations, ont indiqué le gouvernement wallon et Assuralia, l'union professionnelle des entreprises d'assurances, dans un communiqué commun. "Il s'agit d'indemnisation de personnes qui ont souscrit une assurance incendie étendue à d'autre dégâts comme les inondations", précise le communiqué. Une loi fédérale limite les indemnités des assureurs en cas de catastrophe naturelle pour ce qui concerne les risques simples (incendie et d'autres périls comme les inondations). Ici, l'intervention légale des assureurs est largement inférieure aux dommages subis. Le Gouvernement wallon et les assureurs ont donc exceptionnellement décidé d'unir leurs forces pourque les personnes concernées puissent être indemnisées: "La Région wallonne prendra en charge la différence entre l'intervention des assureurs et les montants nécessaires pour les indemniser à 100%."Un accord qui satisfait le ministre-président wallon Elio Di Rupo : "Je m'étais engagé à ce que le Gouvernement fasse un effort financier maximum pour soulager les personnes sinistrées". Pour Jean-Luc Crucke, Ministre du Budget, la situation "est tellement dramatique que les moyens financiers dégagés se justifient pleinement, d'autant que le prêt au bénéfice de la Wallonie en faveur des sinistrés s'effectuera à un taux 0%".