Au début du mois, la Belgique avait réduit provisoirement l'administration des vaccins AstraZeneca à la seule tranche d'âge des 56 ans et plus, en attendant un avis de l'Agence européenne des médicaments (EMA) qui a été rendu ce vendredi sur les risques très rares de caillots sanguins.

Cette analyse est actuellement examinée par des experts du Conseil supérieur de la Santé et par la taskforce vaccinations. M. Vandenbroucke (Vooruit) espère pouvoir trancher avec les ministres de la Santé des entités fédérées samedi matin.

Au début du mois, la Belgique avait réduit provisoirement l'administration des vaccins AstraZeneca à la seule tranche d'âge des 56 ans et plus, en attendant un avis de l'Agence européenne des médicaments (EMA) qui a été rendu ce vendredi sur les risques très rares de caillots sanguins. Cette analyse est actuellement examinée par des experts du Conseil supérieur de la Santé et par la taskforce vaccinations. M. Vandenbroucke (Vooruit) espère pouvoir trancher avec les ministres de la Santé des entités fédérées samedi matin.