"Si nous voulons rouvrir entièrement les écoles le 19 avril et l'horeca le 1er mai, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir", a-t-il répété sans se prononcer sur l'éventualité de nouvelles mesures alors que le comité de concertation doit à nouveau se réunir dans le courant de la semaine.

Quant à la vaccination prioritaire des enseignants, ce que demandent les ministres compétents tant au nord qu'au sud du pays, elle ne pourrait de toute façon intervenir qu'à la mi-mai, après la vaccination des plus de 65 ans et des patients souffrant de comorbidités.

Le schéma de vaccination a été établi en conférence interministérielle (CIM) Santé, et donc avec l'accord des entités fédérées, a enfin rappelé Frank Vandenbroucke .

"Si nous voulons rouvrir entièrement les écoles le 19 avril et l'horeca le 1er mai, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir", a-t-il répété sans se prononcer sur l'éventualité de nouvelles mesures alors que le comité de concertation doit à nouveau se réunir dans le courant de la semaine. Quant à la vaccination prioritaire des enseignants, ce que demandent les ministres compétents tant au nord qu'au sud du pays, elle ne pourrait de toute façon intervenir qu'à la mi-mai, après la vaccination des plus de 65 ans et des patients souffrant de comorbidités. Le schéma de vaccination a été établi en conférence interministérielle (CIM) Santé, et donc avec l'accord des entités fédérées, a enfin rappelé Frank Vandenbroucke .