Le ministre de la Mobilité, François Bellot (MR), lui a répondu que c'était déjà le cas. De 5 586 355 e...

Le ministre de la Mobilité, François Bellot (MR), lui a répondu que c'était déjà le cas. De 5 586 355 euros en 2015, la dotation totale est passée à 4 495 728 euros en 2016. Et de 79, le nombre de délégués permanents est tombé à 76. En forte baisse, par ailleurs, les congés syndicaux : de 1 140 jours à 600 en 2016. La dotation a ainsi été réduite proportionnellement à la chute du nombre d'agents des chemins de fer. D'ici à la fin 2019, le nombre de délégués permanents devrait même être ramené à 60 personnes.M.L.