Interrogée, la porte-parole du ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, renvoie à la DGTA, où l'on affirme que " rien ne peut être confirmé, la procédure n'étant pas...

Interrogée, la porte-parole du ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, renvoie à la DGTA, où l'on affirme que " rien ne peut être confirmé, la procédure n'étant pas terminée. Aucune décision officielle n'a encore été prise à ce stade. " Il revient au ministre de tutelle de donner son accord (ou non) à la proposition de nomination faite par la présidente du comité de direction. Celle-ci a en tout cas déjà fait le tour de deux services de la maison en présentant Koen Milis comme le nouveau patron. Contacté par Le Vif/L'Express, ce dernier n'a pas donné suite. Un peu de régularité à la tête de la DGTA ne ferait pas de tort. Depuis septembre 2017, elle est dirigée par Patrick Vanheyste, en suppléance d'Eugeen Van Craeyvelt, lui-même directeur général ad interim. Et la fonction occupée par Patrick Vanheyste l'est sans base légale depuis presque trois ans.