Mais pour aucun de ces modes de propulsion il n'existe d'appareil de mesure, ni en Belgique, ni à l'étranger. Les services de police, ...

Mais pour aucun de ces modes de propulsion il n'existe d'appareil de mesure, ni en Belgique, ni à l'étranger. Les services de police, assure-t-on au ministère de l'Intérieur, continuent de rechercher un moyen performant et légal de contrôler la vitesse de ces engins. L'appareil de mesure qui sera choisi devra être approuvé par le SPF Economie mais il n'y a pas d'offre sur le marché de ce type d'appareils. Les services de police doivent donc, pour l'instant, se limiter à contrôler le respect des prescriptions relatives à l'usage de la voie publique, au port du casque antichute, au permis et, pour les engins les plus rapides, à l'obligation d'immatriculation. M.LA.