"Le meurtre de Mawda a été rendu possible par la politique d'immigration de l'Europe appliquée par le gouvernement Michel. Et c'est la même politique, et l'idéologie nauséabonde qui la sous-tend qui, il y a 20 ans, avait rendu possible le meurtre de Sémira Adamu", écrit le collectif sur la page de l'événement Facebook qui compte près de 700 participants et 1.500 personnes intéressées. Le rassemblement sera suivi de 22h00 à 23h00 d'une veillée aux flambeaux.

Deux rassemblements ont déjà eu lieu depuis l'accident: vendredi soir, le MRAX (Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie) a mobilisé plusieurs centaines de personnes à Bruxelles et, lundi soir, le comité Migrations Libres a organisé un rassemblement à Liège.

L'enfant de deux ans a reçu une balle dans la joue alors qu'elle était dans une camionnette prise en chasse par la police sur la E42 entre Namur et Mons dans la nuit de mercredi à jeudi. Le véhicule qui transportait 30 migrants d'origine Kurde, a tenté de provoquer des accidents sur sa route avant d'être immobilisé par des tirs des forces de l'ordre. Il y a 20 ans, en 1998, Semira Adamu, jeune réfugiée nigériane de 20 ans, est décédée par asphyxie au cours d'une intervention musclée de gendarmes belges lors de son expulsion.

"Le meurtre de Mawda a été rendu possible par la politique d'immigration de l'Europe appliquée par le gouvernement Michel. Et c'est la même politique, et l'idéologie nauséabonde qui la sous-tend qui, il y a 20 ans, avait rendu possible le meurtre de Sémira Adamu", écrit le collectif sur la page de l'événement Facebook qui compte près de 700 participants et 1.500 personnes intéressées. Le rassemblement sera suivi de 22h00 à 23h00 d'une veillée aux flambeaux. Deux rassemblements ont déjà eu lieu depuis l'accident: vendredi soir, le MRAX (Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie) a mobilisé plusieurs centaines de personnes à Bruxelles et, lundi soir, le comité Migrations Libres a organisé un rassemblement à Liège. L'enfant de deux ans a reçu une balle dans la joue alors qu'elle était dans une camionnette prise en chasse par la police sur la E42 entre Namur et Mons dans la nuit de mercredi à jeudi. Le véhicule qui transportait 30 migrants d'origine Kurde, a tenté de provoquer des accidents sur sa route avant d'être immobilisé par des tirs des forces de l'ordre. Il y a 20 ans, en 1998, Semira Adamu, jeune réfugiée nigériane de 20 ans, est décédée par asphyxie au cours d'une intervention musclée de gendarmes belges lors de son expulsion.