En novembre 2013, le décret Paysage du ministre Jean-Claude Marcourt (PS) voyait le jour, amorçant une profonde refonte de l'organisation des études supérieures. Désormais, établissements privés et publics sont financés à l'identique. Les synergies sont également favorisées entre (hautes) écoles d'enseignement supérieur et universités à travers des pôles académiques coordonnés par l'Ares (Académie de recherche et d'enseignement supérieur) . " Avant, il y avait un conseil général des hautes écoles, un conseil interuniversitaire et un conseil supérieur des écoles d'enseignement artistique sans perméabilité aucune entre ces structures. La fondation de l'Ares était essentielle, notamment pour exister à l'international ", explique Toni Pelosato, chef de cabinet de Jean-Claude Marcourt.
...