La campagne pour une troisième chance commence à prendre de l'ampleur. Depuis ce week-end, un cap symbolique a été franchi: la millionième piqûre de rappel a été administrée en Belgique. Selon les chiffres de Sciensano de ce lundi, le compteur affichait 1 090 889 vaccins de rappel administrés. Sur les dix derniers jours (entre le 11 et le 21 novembre), 13.821 doses de rappel ont été administrées à Bruxelles, 162.261 en Flandre et 100.577 en Wallonie.

Pour tous

Dans un premier temps, le troisième vaccin est réservé aux personnes âgées de plus de 65 ans. Près de 40% de cette tranche d'âge ont reçu leur dose de rappel. Ce pourcentage devrait encore fortement augmenter dans les semaines à venir. Cela devrait permettre de réduire la pression sur les hôpitaux.

Il a par ailleurs été décidé que tout le monde aurait l'occasion de recevoir une troisième dose, bien que la mise en oeuvre pratique de cette mesure reste à déterminer. Il n'y a pas de calendrier concret pour le moment mais, selon Gudrun Briat, la porte-parole de la taskforce vaccination, le rappel sera administré à partir de la mi-décembre aux premières personnes de moins de 65 ans qui ne sont pas des patients à risque. "Contrairement aux précédentes campagnes de vaccination, nous avons maintenant assez de stock pour tout le monde", a poursuivi Mme Briat. D'ici mars ou avril de l'année prochaine, le groupe de travail espère que tout le monde aura reçu sa troisième dose. Cela pourrait éventuellement coïncider avec la vaccination des enfants de 5 à 11 ans si la Belgique choisit cette option.

La campagne pour une troisième chance commence à prendre de l'ampleur. Depuis ce week-end, un cap symbolique a été franchi: la millionième piqûre de rappel a été administrée en Belgique. Selon les chiffres de Sciensano de ce lundi, le compteur affichait 1 090 889 vaccins de rappel administrés. Sur les dix derniers jours (entre le 11 et le 21 novembre), 13.821 doses de rappel ont été administrées à Bruxelles, 162.261 en Flandre et 100.577 en Wallonie.Dans un premier temps, le troisième vaccin est réservé aux personnes âgées de plus de 65 ans. Près de 40% de cette tranche d'âge ont reçu leur dose de rappel. Ce pourcentage devrait encore fortement augmenter dans les semaines à venir. Cela devrait permettre de réduire la pression sur les hôpitaux.Il a par ailleurs été décidé que tout le monde aurait l'occasion de recevoir une troisième dose, bien que la mise en oeuvre pratique de cette mesure reste à déterminer. Il n'y a pas de calendrier concret pour le moment mais, selon Gudrun Briat, la porte-parole de la taskforce vaccination, le rappel sera administré à partir de la mi-décembre aux premières personnes de moins de 65 ans qui ne sont pas des patients à risque. "Contrairement aux précédentes campagnes de vaccination, nous avons maintenant assez de stock pour tout le monde", a poursuivi Mme Briat. D'ici mars ou avril de l'année prochaine, le groupe de travail espère que tout le monde aura reçu sa troisième dose. Cela pourrait éventuellement coïncider avec la vaccination des enfants de 5 à 11 ans si la Belgique choisit cette option.