Le recul amorcé des infections au Covid-19 et d'hospitalisations de patients contaminés se confirme à la lumière des derniers chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour mardi en fin de matinée. Ainsi, entre le 27 novembre et le 3 décembre, 17.146 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, soit un recul de 4% par rapport à la semaine précédente. En chiffres absolus sur la période écoulée, c'est la Flandre qui comptabilise le plus grand nombre de cas confirmés (77.426 cas, soit 65% des nouvelles contaminations), suivie par la Wallonie (31.864, 27%) et Bruxelles (9.631, 8%). Le taux moyen de positivité pour la Belgique est de 16,6%. La tranche d'âge proportionnellement la plus infectée est celle des 0-9 ans, avec 25% des tests qui sont revenus positifs, contre 13,2% pour les plus de 65 ans, la population la moins affectée.

Une incidence encore en hausse dans certaines communes belges

L'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 2.125,6 sur 14 jours. La Région bruxelloise est actuellement la zone du pays présentant le taux d'infection le plus faible. Toutefois, le nombre d'infections continue d'augmenter (+22%), alors qu'en Flandre et en Wallonie, la situation semble se stabiliser, a affirmé mardi Inge Neven, la responsable covid de la Commission communautaire commune (Cocom).

Le taux d'incidence à Bruxelles a atteint 1.439 infections pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, soit quelque 200 infections de plus que la semaine dernière. S'il s'agit toujours du taux d'infection le plus bas du pays, les chiffres de la capitale n'ont pas encore atteint leur plateau, a ajouté Mme Neven, lors d'un point hebdomadaire de la situation sanitaire dans la capitale. Ainsi, le nombre de tests PCR est passé à 11.100 par jour la semaine dernière et le taux de positivité est désormais de 13,1 %, contre 11,5 % il y a sept jours. La tranche d'âge des 30 à 49 ans est la plus touchée.

Ailleurs, le taux d'incidence, c'est à dire le nombre d'infections pour 100.000 habitants, continue de grimper dans plusieurs communes belges. Six communes enregistrent en effet plus de 4.000 cas de Covid pour 100.000 habitants. En tête: Kasterlee avec 4372 (et ou pourtant 83.89% de la population est vaccinée), Zulte, Beerse, Gedinne, Zedelgem et Wortegem-Petegem. Toutes ne sont donc pas flamandes. 95 communes dépassent également une incidence de 3000. Cela signifie que, dans ces communes, plus de 3% de la population a été infectée au cours des 14 derniers jours. Ce chiffre témoigne d'une forte circulation du virus. Mardi dernier, elles étaient 79 communes à dépasser une incidence de 3000, mais dix allaient au-delà d'une incidence de 4000. Fin octobre dernier, certaines communes dépassaient ce taux de 4000 d'incidence.

Quelque 114.500 tests en moyenne ont également été effectués, ce qui est en léger recul (-3%) et à même donc d'influencer les autres indicateurs. Depuis le début de la pandémie en Belgique, près de 1,9 million de cas d'infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

Une baisse des admissions à l'hôpital, mais une hausse des décès

Entre le 30 novembre et le 6 décembre, il y a eu en moyenne 300 admissions à l'hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une baisse de 5% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 3.652 personnes (-1%) sont hospitalisées en Belgique en raison du Covid-19, dont 816 patients traités en soins intensifs (+7%). Rien qu'à Bruxelles on dénombre actuellement 400 personnes hospitalisées - un chiffre jugé "stable" -, dont 99 patients covid pris en charge dans les services de soins intensifs des hôpitaux bruxellois. Sur la période étudiée, 48,1 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+22%), portant le bilan à 27.319 morts depuis le début de la crise sanitaire en Belgique.

Un taux de reproduction qui repasse en dessous de 1

Le taux de reproduction national (ou "Rt") du virus, qui représente la contagiosité du SARS-CoV-2, repasse désormais sous la barre de 1, pour s'établir à 0,96 (-11%). Lorsqu'il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à ralentir. Dans certaines provinces, le Rt est toutefois encore supérieur à l'unité, c'est-à-dire que chaque personne infectée va contaminer plus d'une personne et que le virus y circule donc plus activement. C'est le cas notamment en provinces du Brabant wallon, de Hainaut, de Luxembourg, ainsi qu'en Région bruxelloise. A Bruxelles, la valeur R est en effet de 1,13% ce qui signifie que le virus continue de s'y propager.

Vaccination

75.6 % de la population belge est vaccinée. 58,0% à Bruxelles, 80,6% en Flandres et 70.8% en Wallonie. 2 161 373 ont également reçu le "boost vaccin" ( 23% des + de 18 ans)

Le recul amorcé des infections au Covid-19 et d'hospitalisations de patients contaminés se confirme à la lumière des derniers chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour mardi en fin de matinée. Ainsi, entre le 27 novembre et le 3 décembre, 17.146 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, soit un recul de 4% par rapport à la semaine précédente. En chiffres absolus sur la période écoulée, c'est la Flandre qui comptabilise le plus grand nombre de cas confirmés (77.426 cas, soit 65% des nouvelles contaminations), suivie par la Wallonie (31.864, 27%) et Bruxelles (9.631, 8%). Le taux moyen de positivité pour la Belgique est de 16,6%. La tranche d'âge proportionnellement la plus infectée est celle des 0-9 ans, avec 25% des tests qui sont revenus positifs, contre 13,2% pour les plus de 65 ans, la population la moins affectée.L'incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 2.125,6 sur 14 jours. La Région bruxelloise est actuellement la zone du pays présentant le taux d'infection le plus faible. Toutefois, le nombre d'infections continue d'augmenter (+22%), alors qu'en Flandre et en Wallonie, la situation semble se stabiliser, a affirmé mardi Inge Neven, la responsable covid de la Commission communautaire commune (Cocom).Le taux d'incidence à Bruxelles a atteint 1.439 infections pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, soit quelque 200 infections de plus que la semaine dernière. S'il s'agit toujours du taux d'infection le plus bas du pays, les chiffres de la capitale n'ont pas encore atteint leur plateau, a ajouté Mme Neven, lors d'un point hebdomadaire de la situation sanitaire dans la capitale. Ainsi, le nombre de tests PCR est passé à 11.100 par jour la semaine dernière et le taux de positivité est désormais de 13,1 %, contre 11,5 % il y a sept jours. La tranche d'âge des 30 à 49 ans est la plus touchée. Ailleurs, le taux d'incidence, c'est à dire le nombre d'infections pour 100.000 habitants, continue de grimper dans plusieurs communes belges. Six communes enregistrent en effet plus de 4.000 cas de Covid pour 100.000 habitants. En tête: Kasterlee avec 4372 (et ou pourtant 83.89% de la population est vaccinée), Zulte, Beerse, Gedinne, Zedelgem et Wortegem-Petegem. Toutes ne sont donc pas flamandes. 95 communes dépassent également une incidence de 3000. Cela signifie que, dans ces communes, plus de 3% de la population a été infectée au cours des 14 derniers jours. Ce chiffre témoigne d'une forte circulation du virus. Mardi dernier, elles étaient 79 communes à dépasser une incidence de 3000, mais dix allaient au-delà d'une incidence de 4000. Fin octobre dernier, certaines communes dépassaient ce taux de 4000 d'incidence.Quelque 114.500 tests en moyenne ont également été effectués, ce qui est en léger recul (-3%) et à même donc d'influencer les autres indicateurs. Depuis le début de la pandémie en Belgique, près de 1,9 million de cas d'infection au coronavirus ont été diagnostiqués.Entre le 30 novembre et le 6 décembre, il y a eu en moyenne 300 admissions à l'hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une baisse de 5% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 3.652 personnes (-1%) sont hospitalisées en Belgique en raison du Covid-19, dont 816 patients traités en soins intensifs (+7%). Rien qu'à Bruxelles on dénombre actuellement 400 personnes hospitalisées - un chiffre jugé "stable" -, dont 99 patients covid pris en charge dans les services de soins intensifs des hôpitaux bruxellois. Sur la période étudiée, 48,1 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+22%), portant le bilan à 27.319 morts depuis le début de la crise sanitaire en Belgique.Le taux de reproduction national (ou "Rt") du virus, qui représente la contagiosité du SARS-CoV-2, repasse désormais sous la barre de 1, pour s'établir à 0,96 (-11%). Lorsqu'il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à ralentir. Dans certaines provinces, le Rt est toutefois encore supérieur à l'unité, c'est-à-dire que chaque personne infectée va contaminer plus d'une personne et que le virus y circule donc plus activement. C'est le cas notamment en provinces du Brabant wallon, de Hainaut, de Luxembourg, ainsi qu'en Région bruxelloise. A Bruxelles, la valeur R est en effet de 1,13% ce qui signifie que le virus continue de s'y propager. 75.6 % de la population belge est vaccinée. 58,0% à Bruxelles, 80,6% en Flandres et 70.8% en Wallonie. 2 161 373 ont également reçu le "boost vaccin" ( 23% des + de 18 ans)