Les hôpitaux belges ont admis en moyenne 27 patients par jour entre le 16 et le 22 juillet pour cause de coronavirus, soit une hausse de 31% par rapport à la semaine précédente. Une augmentation qui n'inquiète pas Yves Van Laethem, le nombre d'admissions étant "particulièrement bas" lors de la période de référence précédente, avec une moyenne de 20 par jour.

Le profil des patients hospitalisés a changé, note l'infectiologue. Plus de deux tiers ont moins de 60 ans et leur âge moyen se situe en dessous de 50 ans. "Cela ne signifie pas que le virus est devenu tout d'un coup plus agressif vis-à-vis des jeunes, cela veut dire qu'il n'y a pratiquement plus d'hospitalisations de personnes âgées, presque toutes vaccinées." Au total, 287 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19 (+13%), dont 83 patients traités en soins intensifs (-3%).

En moyenne, 1.407 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées par jour entre le 13 et le 19 juillet. "Il s'agit d'une augmentation, c'est vrai, mais qui n'est plus que de 19%", souligne le porte-parole, se remémorant les hausses de plus de 70% ou 80% des derniers jours. "Nous n'avons pas l'explosion que certains pays européens connaissent, comme aux Pays-Bas et certaines régions de France", a-t-il pointé, estimant que l'équilibre reste délicat entre la propagation du virus et les mesures encore en vigueur. "Un assouplissement trop rapide pourrait entrainer une explosion des infections", avertit-il. La plupart de nouvelles infections sont diagnostiquées chez des jeunes, aussi bien chez des adolescents que des personnes dans la vingtaine. Un tiers des personnes récemment contaminées ont entre 20 et 30 ans. Les contaminations augmentent dans toutes les régions du pays, à l'exception de la province de Liège (-3%) et de la Flandre orientale (-1%).

Le nombre de décès est, lui, de plus en plus bas. La Belgique a enregistré la semaine dernière six décès liés au Covid-19, soit 0,9 par jour en moyenne (-50%). "On compte huit jours sans un seul décès Covid pendant le mois de juillet", s'est réjoui Yves Van Laethem. "La Belgique, pour la mortalité, est l'un des pays qui performe le mieux en Europe", s'est félicité le spécialiste, attribuant cela à un taux de vaccination "particulièrement important".

Comme pour les hospitalisations, l'âge moyen des décès continue lui aussi de diminuer et se situe aux environs de 70 ans, alors qu'il était de 10 ans plus élevé précédemment.

Sciensano ne donnera plus de conférence de presse sur les chiffres du Covid

"Ceci est notre dernière conférence de presse", a déclaré vendredi le porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, Yves Van Laethem, lors du point hebdomadaire de l'Institut de santé publique Sciensano et du Centre de crise. "Actuellement, les perspectives sont fondamentalement bonnes par rapport à l'épidémie."

"Ce virus ne disparaîtra pas", a cependant souligné l'infectiologue, pour qui le vaccin reste le moyen de sortir de la crise. "Il va continuer à nous protéger contre les formes les plus graves de la maladie, celles qui vont vous affecter, mais celles qui vont affecter aussi nos systèmes de santé et la structure socio-économique de notre pays."

Les hôpitaux belges ont admis en moyenne 27 patients par jour entre le 16 et le 22 juillet pour cause de coronavirus, soit une hausse de 31% par rapport à la semaine précédente. Une augmentation qui n'inquiète pas Yves Van Laethem, le nombre d'admissions étant "particulièrement bas" lors de la période de référence précédente, avec une moyenne de 20 par jour. Le profil des patients hospitalisés a changé, note l'infectiologue. Plus de deux tiers ont moins de 60 ans et leur âge moyen se situe en dessous de 50 ans. "Cela ne signifie pas que le virus est devenu tout d'un coup plus agressif vis-à-vis des jeunes, cela veut dire qu'il n'y a pratiquement plus d'hospitalisations de personnes âgées, presque toutes vaccinées." Au total, 287 personnes sont encore hospitalisées en raison du Covid-19 (+13%), dont 83 patients traités en soins intensifs (-3%). En moyenne, 1.407 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées par jour entre le 13 et le 19 juillet. "Il s'agit d'une augmentation, c'est vrai, mais qui n'est plus que de 19%", souligne le porte-parole, se remémorant les hausses de plus de 70% ou 80% des derniers jours. "Nous n'avons pas l'explosion que certains pays européens connaissent, comme aux Pays-Bas et certaines régions de France", a-t-il pointé, estimant que l'équilibre reste délicat entre la propagation du virus et les mesures encore en vigueur. "Un assouplissement trop rapide pourrait entrainer une explosion des infections", avertit-il. La plupart de nouvelles infections sont diagnostiquées chez des jeunes, aussi bien chez des adolescents que des personnes dans la vingtaine. Un tiers des personnes récemment contaminées ont entre 20 et 30 ans. Les contaminations augmentent dans toutes les régions du pays, à l'exception de la province de Liège (-3%) et de la Flandre orientale (-1%). Le nombre de décès est, lui, de plus en plus bas. La Belgique a enregistré la semaine dernière six décès liés au Covid-19, soit 0,9 par jour en moyenne (-50%). "On compte huit jours sans un seul décès Covid pendant le mois de juillet", s'est réjoui Yves Van Laethem. "La Belgique, pour la mortalité, est l'un des pays qui performe le mieux en Europe", s'est félicité le spécialiste, attribuant cela à un taux de vaccination "particulièrement important". Comme pour les hospitalisations, l'âge moyen des décès continue lui aussi de diminuer et se situe aux environs de 70 ans, alors qu'il était de 10 ans plus élevé précédemment.