Au cours des sept derniers jours, seuls deux lits se sont libérés aux soins intensifs, tandis que le nombre total de lits hospitaliers occupés a diminué de 102 unités. Vendredi, le porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19 Yves Van Laethem avait souligné la nécessité de maîtriser cette charge car "on ne peut pas indéfiniment augmenter le nombre de lits en soins intensifs", qui nécessitent un personnel hautement qualifié.

Le gouvernement a d'ailleurs lié les assouplissements prévus en juin à une baisse du nombre de patients Covid aux soins intensifs sous la barre des 500. Actuellement, 46% des unités de soins intensifs sont occupés par des malades du coronavirus.

Par ailleurs, 547 patients nécessitaient samedi une assistance respiratoire et 58 une ECMO, qui fournit en plus une assistance cardiaque. Entre le 7 et le 13 avril, 3.755 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 4% par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 943.213 infections par le coronavirus ont été diagnostiquées. En termes de pourcentage, la hausse la plus forte est constatée en province de Liège (+22%), suivie du Limbourg (+17%) et de la Flandre occidentale (+11%). La Région bruxelloise (-8%) et la province de Namur (-7%) présentent de leur côté la baisse la plus importante. Sur la même période, 39,4 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-3,8%), portant le bilan à 23.681 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

Près de 44.130 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement (-10%), pour un taux de positivité de 9,8%. La majorité des tests effectués entre le 7 et le 13 avril (108.878) concernait des personnes âgées de 40 à 64 ans. Un sur 10 s'est révélé positif. Ce sont les jeunes âgés de 10 à 19 ans qui enregistrent le taux de positivité le plus élevé (14,3%), pour 25.411 dépistages menés. Le taux le plus bas est observé chez les plus de 65 ans (7,7% pour 56.428 tests). Le taux de reproduction du virus est à 0,94.

Lorsqu'il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à s'accélérer. L'incidence, qui renseigne le nombre moyen de nouveaux cas journaliers pour 100.000 habitants, atteint 447,9 sur 14 jours. Enfin, près de 2.205.000 personnes ont reçu une première dose de vaccin contre le coronavirus depuis le lancement de la campagne de vaccination en Belgique, le 28 décembre. Cela représente 19,2% de la population. Près de 697.000 personnes bénéficient en outre d'une protection vaccinale complète avec une seconde dose administrée, soit 6,1% de la population. La moyenne actuelle est de 59.958 vaccins administrés par jour.

Au cours des sept derniers jours, seuls deux lits se sont libérés aux soins intensifs, tandis que le nombre total de lits hospitaliers occupés a diminué de 102 unités. Vendredi, le porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19 Yves Van Laethem avait souligné la nécessité de maîtriser cette charge car "on ne peut pas indéfiniment augmenter le nombre de lits en soins intensifs", qui nécessitent un personnel hautement qualifié. Le gouvernement a d'ailleurs lié les assouplissements prévus en juin à une baisse du nombre de patients Covid aux soins intensifs sous la barre des 500. Actuellement, 46% des unités de soins intensifs sont occupés par des malades du coronavirus. Par ailleurs, 547 patients nécessitaient samedi une assistance respiratoire et 58 une ECMO, qui fournit en plus une assistance cardiaque. Entre le 7 et le 13 avril, 3.755 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 4% par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 943.213 infections par le coronavirus ont été diagnostiquées. En termes de pourcentage, la hausse la plus forte est constatée en province de Liège (+22%), suivie du Limbourg (+17%) et de la Flandre occidentale (+11%). La Région bruxelloise (-8%) et la province de Namur (-7%) présentent de leur côté la baisse la plus importante. Sur la même période, 39,4 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-3,8%), portant le bilan à 23.681 morts depuis le début de la pandémie en Belgique. Près de 44.130 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement (-10%), pour un taux de positivité de 9,8%. La majorité des tests effectués entre le 7 et le 13 avril (108.878) concernait des personnes âgées de 40 à 64 ans. Un sur 10 s'est révélé positif. Ce sont les jeunes âgés de 10 à 19 ans qui enregistrent le taux de positivité le plus élevé (14,3%), pour 25.411 dépistages menés. Le taux le plus bas est observé chez les plus de 65 ans (7,7% pour 56.428 tests). Le taux de reproduction du virus est à 0,94. Lorsqu'il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à s'accélérer. L'incidence, qui renseigne le nombre moyen de nouveaux cas journaliers pour 100.000 habitants, atteint 447,9 sur 14 jours. Enfin, près de 2.205.000 personnes ont reçu une première dose de vaccin contre le coronavirus depuis le lancement de la campagne de vaccination en Belgique, le 28 décembre. Cela représente 19,2% de la population. Près de 697.000 personnes bénéficient en outre d'une protection vaccinale complète avec une seconde dose administrée, soit 6,1% de la population. La moyenne actuelle est de 59.958 vaccins administrés par jour.