Le nombre d'infections au Covid-19 a en effet baissé de 13% par rapport à la semaine précédente. Les admissions à l'hôpital diminuent également légèrement. Si Yves Van Laethem estime que la situation est encourageante, il souligne tout de même que le plateau d'infections est nettement plus élevé qu'en juin et en juillet, et que la courbe peut très bien repartir à la hausse.

Le nombre moyen d'infections au coronavirus s'élevait à 2.053,9 par jour entre le 2 et le 8 février. La diminution est présente dans toutes les provinces, sauf dans la province de Namur. Cette diminution est présente dans tous les groupes d'âge, elle est de 14% pour les enfants et les adolescents, et les vacances de carnaval feront encore baisser ce nombre, espère le porte-parole. Cette baisse est la plus marquante auprès des personnes de plus de 80 ans, et 90 ans (respectivement -25% et - 35%).

Le point sur les variants

Comme dans la plupart des pays proches, le variant britannique progresse lentement. Il représente désormais une contamination sur trois. Un peu moins de 5% des cas sont attribués au variant sud-africain.

Vaccination

350000 Belges ont reçu la première dose du vaccin, 131 000 la deuxième dose. La couverture vaccinale est désormais de 17% pour les plus de 80 ans (pour la première injection). 11% des personnes de plus de 80 ans ont reçu les deux injections.

Dans les maisons de repos, la situation est stable, et le niveau d'infections relativement bas. Cependant, il est trop tôt pour voir l'impact de la vaccination, pour une réelle efficacité, il faut attendre une semaine après la deuxième dose, en cours d'administration. Certaines maisons de repos doivent attendre la disparition de foyers covid avant de pouvoir vacciner leurs résidents et leur personnel.

Un million de contacts rapprochés par semaine

La veille de la réouverture des salons de coiffure, les porte-parole interfédéraux Yves Van Laethem et Steven Van Gucht ont rappelé l'importance du port d'un masque adapté, labellisé CE si l'on achète des masques jetables. Selon les scientifiques, la réouverture des coiffeurs représente environ 1 million de contacts rapprochés chaque semaine, d'où l'importance du port d'un masque.

Le nombre d'infections au Covid-19 a en effet baissé de 13% par rapport à la semaine précédente. Les admissions à l'hôpital diminuent également légèrement. Si Yves Van Laethem estime que la situation est encourageante, il souligne tout de même que le plateau d'infections est nettement plus élevé qu'en juin et en juillet, et que la courbe peut très bien repartir à la hausse.Le nombre moyen d'infections au coronavirus s'élevait à 2.053,9 par jour entre le 2 et le 8 février. La diminution est présente dans toutes les provinces, sauf dans la province de Namur. Cette diminution est présente dans tous les groupes d'âge, elle est de 14% pour les enfants et les adolescents, et les vacances de carnaval feront encore baisser ce nombre, espère le porte-parole. Cette baisse est la plus marquante auprès des personnes de plus de 80 ans, et 90 ans (respectivement -25% et - 35%).Le point sur les variants Comme dans la plupart des pays proches, le variant britannique progresse lentement. Il représente désormais une contamination sur trois. Un peu moins de 5% des cas sont attribués au variant sud-africain.Vaccination350000 Belges ont reçu la première dose du vaccin, 131 000 la deuxième dose. La couverture vaccinale est désormais de 17% pour les plus de 80 ans (pour la première injection). 11% des personnes de plus de 80 ans ont reçu les deux injections.Dans les maisons de repos, la situation est stable, et le niveau d'infections relativement bas. Cependant, il est trop tôt pour voir l'impact de la vaccination, pour une réelle efficacité, il faut attendre une semaine après la deuxième dose, en cours d'administration. Certaines maisons de repos doivent attendre la disparition de foyers covid avant de pouvoir vacciner leurs résidents et leur personnel. Un million de contacts rapprochés par semaine La veille de la réouverture des salons de coiffure, les porte-parole interfédéraux Yves Van Laethem et Steven Van Gucht ont rappelé l'importance du port d'un masque adapté, labellisé CE si l'on achète des masques jetables. Selon les scientifiques, la réouverture des coiffeurs représente environ 1 million de contacts rapprochés chaque semaine, d'où l'importance du port d'un masque.