Il y a aujourd'hui 475 personnes hospitalisées pour Covid en Belgique, un nombre supérieur à la même période l'année passée. 132 d'entre elles sont soignées en soins intensifs. Le 12 août 2020, quelques semaines avant la deuxième vague, il y avait "seulement" 301 patients hospitalisés.
...

Il y a aujourd'hui 475 personnes hospitalisées pour Covid en Belgique, un nombre supérieur à la même période l'année passée. 132 d'entre elles sont soignées en soins intensifs. Le 12 août 2020, quelques semaines avant la deuxième vague, il y avait "seulement" 301 patients hospitalisés. Entre le 3 et le 9 août, 1.787 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont également été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 10% par rapport à la semaine précédente. Faut-il s'inquiéter pour autant ? L'épidémiologiste Yves Coppieters ne se dit guère inquiet pour l'instant, même s'il faut rester "vigilant", selon lui. "Il faut surtout comprendre les caractéristiques de ces personnes hospitalisées, explique-t-il au Vif. D'abord il faut savoir lesquelles sont vaccinées, avec quel vaccin, pour savoir si en termes d'efficacité vaccinale on observe quelque chose sur les formes graves. Et parmi les non-vaccinés, il faudrait étudier si ce sont des personnes qui présentent des facteurs à risque." Malheureusement, les scientifiques ne disposent pas encore de beaucoup de données sur les patients hospitalisés. Cependant, les chiffres de Sciensano, qui vont jusqu'au 17 juillet, révèlent que moins de 3% des personnes qui sont hospitalisées en raison du Covid-19 sont complètement vaccinées. À ce jour, le taux de vaccination des adultes en Belgique a dépassé les 80%. Certains vaccins moins efficaces ? "Ce taux de vaccination complète varie entre 3 et 10% en fonction des entrées à l'hôpital. C'est une information, mais il se pourrait aussi que certains vaccins soient moins efficaces. C'est une information dont nous ne disposons pas et qui concerne une petite partie des patients hospitalisés. D'autres sont sans doute des personnes de plus de 45 ans qui souffrent de comorbidités.", explique l'épidémiologiste.Aussi souligne-t-il l'importance de convaincre ces personnes à risque de se faire vacciner. Au niveau de la population dans son ensemble, 65,2% des Belges sont complètement vaccinés. Si ce chiffre est relativement bon, cette couverture vaccinale cache d'importantes différences régionales. Ainsi, 85% des Flamands sont désormais complètement vaccinés, contre 76% des Wallons et seulement 58% des Bruxellois. "Là, il faut essayer, peut-être avec des acteurs locaux, de mieux toucher ces populations. Là, les canaux de communication classiques ne suffisent pas", déclare Yves Coppieters au sujet de la situation vaccinale dans la capitale.La semaine dernière, 3,6 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-4%), portant le bilan à 25.285 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.