Ces objectifs restent dans le viseur, mais leur concrétisation dépendra de la hauteur du risque médical qui y sera associé, a-t-il dit en substance au cours des émissions "Cest pas tous les jours dimanche" (RTL-TVI) et "de Zevende Dag" (Eén - VRT) .

"L'été sera mieux que le printemps", a-t-il toutefois soutenu, sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche", précisant que tout était entrepris pour autoriser les voyages en Europe d'ici les grandes vacances, notamment à l'aide des certificats de vaccination en préparation à l'échelle européenne.

Le Premier ministre n'ose par contre pas garantir "noir sur blanc" que les "importantes" échéances des 19 avril et 1er mai seront respectées. Il n'a pas nié que la semaine écoulée avait donné lieu à des discussions au 16 rue de la Loi, mais que les décisions prises par son gouvernement ont été défendues collectivement par les ministres qui le composent. Il s'est aussi dit conforté par l'appui d'une majorité des gens "qui pensent que des mesures temporaires étaient nécessaires".

M. De Croo a encore indiqué que la prochaine réunion du Comité de concertation devrait avoir lieu en vue de l'échéance du 19 avril.

Quant à la grève de lundi, le Premier ministre libéral flamand a fait référence au droit de grève, même en période de covid. Mais il espère qu'après la grève, "en ces temps où tout le monde se surpasse", les partenaires sociaux se surpasseront également. "J'espère qu'ils parviendront à un accord", a déclaré le Premier ministre, faisant référence à la lettre qu'il a envoyée aux partenaires sociaux avec le ministre du Travail, Pierre-Yves Dermagne, indiquant que les entreprises qui s'en sont bien sorties pendant la crise du corona pouvaient partager une partie des bénéfices supplémentaires engrangés avec leurs employés.

Ces objectifs restent dans le viseur, mais leur concrétisation dépendra de la hauteur du risque médical qui y sera associé, a-t-il dit en substance au cours des émissions "Cest pas tous les jours dimanche" (RTL-TVI) et "de Zevende Dag" (Eén - VRT) ."L'été sera mieux que le printemps", a-t-il toutefois soutenu, sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche", précisant que tout était entrepris pour autoriser les voyages en Europe d'ici les grandes vacances, notamment à l'aide des certificats de vaccination en préparation à l'échelle européenne. Le Premier ministre n'ose par contre pas garantir "noir sur blanc" que les "importantes" échéances des 19 avril et 1er mai seront respectées. Il n'a pas nié que la semaine écoulée avait donné lieu à des discussions au 16 rue de la Loi, mais que les décisions prises par son gouvernement ont été défendues collectivement par les ministres qui le composent. Il s'est aussi dit conforté par l'appui d'une majorité des gens "qui pensent que des mesures temporaires étaient nécessaires". M. De Croo a encore indiqué que la prochaine réunion du Comité de concertation devrait avoir lieu en vue de l'échéance du 19 avril. Quant à la grève de lundi, le Premier ministre libéral flamand a fait référence au droit de grève, même en période de covid. Mais il espère qu'après la grève, "en ces temps où tout le monde se surpasse", les partenaires sociaux se surpasseront également. "J'espère qu'ils parviendront à un accord", a déclaré le Premier ministre, faisant référence à la lettre qu'il a envoyée aux partenaires sociaux avec le ministre du Travail, Pierre-Yves Dermagne, indiquant que les entreprises qui s'en sont bien sorties pendant la crise du corona pouvaient partager une partie des bénéfices supplémentaires engrangés avec leurs employés.