Un passage en zone rouge pour la Belgique sur la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies signifie que le nombre d'infections coronariennes confirmées a dépassé 120 pour 100 000 habitants au cours des quinze derniers jours. Il est de 132 infections confirmées par 100 000 habitants. La Belgique avait déjà été dans le rouge précédemment, mais était redescendu à l'orange début du mois.

Le nouveau classement de la Belgique est confirmé dans le rapport quotidien de Sciensano. La semaine passée, 1.374 nouveaux cas de coronavirus ont été comptabilisés en moyenne par jour, soit une augmentation de 60% par rapport à la semaine précédente, a indiqué l'Institut de santé publique au cours de son point presse de mercredi. L'augmentation du nombre de contaminations par jour est légèrement plus faible que précédemment, on peut donc espérer atteindre un plateau dans les prochains jours, a déclaré le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem.

Selon les chiffres de l'ECDC, la Belgique fait désormais partie des plus mauvais élèves de la classe dans l'Union européenne. Seuls l'Espagne (314), la République tchèque (218), la France (197) et le Luxembourg (169) font encore pire en ce qui concerne le nombre d'infections confirmées pour 100 000 habitants. Les Pays-Bas dépassent également la barre des 120 contaminations avec 125 contaminations par 100 000 habitants. La notation a un impact important. Les cartes de corona du CEPCM sont utilisées par les gouvernements de toute l'Europe comme source pour voir où le coronavirus se manifeste. Ils servent entre autres à établir des conseils de voyage.

Carte du centre européen de prévention et de contrôle des maladies., D.R.
Carte du centre européen de prévention et de contrôle des maladies. © D.R.
Un passage en zone rouge pour la Belgique sur la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies signifie que le nombre d'infections coronariennes confirmées a dépassé 120 pour 100 000 habitants au cours des quinze derniers jours. Il est de 132 infections confirmées par 100 000 habitants. La Belgique avait déjà été dans le rouge précédemment, mais était redescendu à l'orange début du mois.Le nouveau classement de la Belgique est confirmé dans le rapport quotidien de Sciensano. La semaine passée, 1.374 nouveaux cas de coronavirus ont été comptabilisés en moyenne par jour, soit une augmentation de 60% par rapport à la semaine précédente, a indiqué l'Institut de santé publique au cours de son point presse de mercredi. L'augmentation du nombre de contaminations par jour est légèrement plus faible que précédemment, on peut donc espérer atteindre un plateau dans les prochains jours, a déclaré le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem.Selon les chiffres de l'ECDC, la Belgique fait désormais partie des plus mauvais élèves de la classe dans l'Union européenne. Seuls l'Espagne (314), la République tchèque (218), la France (197) et le Luxembourg (169) font encore pire en ce qui concerne le nombre d'infections confirmées pour 100 000 habitants. Les Pays-Bas dépassent également la barre des 120 contaminations avec 125 contaminations par 100 000 habitants. La notation a un impact important. Les cartes de corona du CEPCM sont utilisées par les gouvernements de toute l'Europe comme source pour voir où le coronavirus se manifeste. Ils servent entre autres à établir des conseils de voyage.