Outre la nonagénaire décédée mardi, un patient de 73 ans admis le 4 mars à l'hôpital Sainte-Elisabeth (Cliniques de l'Europe) et un autre de 86 ans, qui séjournait dans une maison de repos de Rhode Saint Genèse, sont morts des suites de l'infection.

L'octogénaire avait été placé en quarantaine au sein même de la maison de repos après avoir été testé positif au coronavirus, ajoute le SPF Santé publique.

Depuis le début de l'épidémie, le nombre total d'infections en Belgique s'élève maintenant à 314. "Une fois de plus, nous constatons une augmentation du nombre de nouveaux cas. Nos hôpitaux voient aussi de plus en plus de personnes souffrant d'infections des voies respiratoires inférieures. Cela peut indiquer le début d'une véritable épidémie dans notre pays.", précise le SPF Santé publique.

Le SPF Santé publique rappelle sur son compte Twitter que chacun peut agir pour éviter de propager le virus et protéger les personnes sensibles :

Un premier décès

Les ministres fédéral et bruxellois de la Santé, Maggie De Block et Alain Maron, ont annoncé mercredi le premier décès lié au coronavirus en Belgique. Il s'agit d'un patient âgé de 90 ans qui était pris en charge par le réseau des cliniques bruxelloises d'Iris-Sud, ressort-il d'un communiqué commun.

"Malgré la qualité des soins prodigués par les équipes médicales, un patient de 90 ans est décédé", a indiqué Mme De Block.

"Aujourd'hui, nos pensées vont à la famille, mais aussi au personnel médical qui oeuvre sans relâche, avec professionnalisme et sang-froid depuis l'arrivée du coronavirus", a souligné M. Maron.

La personne décédée est une dame âgée de 90 ans qui présentait des pathologies chroniques

La première personne décédée du coronavirus (Covid-19) en Belgique est une dame âgée de 90 ans qui présentait plusieurs pathologies chroniques, a détaillé mercredi le docteur Hervé Deladrière, directeur médical des hôpitaux bruxellois Iris Sud, lors d'une conférence de presse. Elle est décédée mardi après-midi à Forest, sur le site Molière des hôpitaux bruxellois Iris Sud.

"Nous étions face à une patiente âgée de 90 ans qui présentait beaucoup de maladies lourdes. Elle a été admise à l'hôpital lundi vers 13h40 pour une pathologie pulmonaire lourde. Nous avons alors présagé qu'elle pouvait être atteinte du coronavirus. Toute la procédure a alors été mise en route et elle a bien fonctionné. Le test positif a toutefois été reçu après son décès." "La patiente est bien morte du coronavirus mais elle était dans une situation chronique compliquée", a confirmé Hervé Deladrière.

Outre la nonagénaire décédée mardi, un patient de 73 ans admis le 4 mars à l'hôpital Sainte-Elisabeth (Cliniques de l'Europe) et un autre de 86 ans, qui séjournait dans une maison de repos de Rhode Saint Genèse, sont morts des suites de l'infection. L'octogénaire avait été placé en quarantaine au sein même de la maison de repos après avoir été testé positif au coronavirus, ajoute le SPF Santé publique.Depuis le début de l'épidémie, le nombre total d'infections en Belgique s'élève maintenant à 314. "Une fois de plus, nous constatons une augmentation du nombre de nouveaux cas. Nos hôpitaux voient aussi de plus en plus de personnes souffrant d'infections des voies respiratoires inférieures. Cela peut indiquer le début d'une véritable épidémie dans notre pays.", précise le SPF Santé publique. Le SPF Santé publique rappelle sur son compte Twitter que chacun peut agir pour éviter de propager le virus et protéger les personnes sensibles :Un premier décèsLes ministres fédéral et bruxellois de la Santé, Maggie De Block et Alain Maron, ont annoncé mercredi le premier décès lié au coronavirus en Belgique. Il s'agit d'un patient âgé de 90 ans qui était pris en charge par le réseau des cliniques bruxelloises d'Iris-Sud, ressort-il d'un communiqué commun."Malgré la qualité des soins prodigués par les équipes médicales, un patient de 90 ans est décédé", a indiqué Mme De Block. "Aujourd'hui, nos pensées vont à la famille, mais aussi au personnel médical qui oeuvre sans relâche, avec professionnalisme et sang-froid depuis l'arrivée du coronavirus", a souligné M. Maron.