Selon lui, c'est le déclenchement du plan catastrophe qui permettra de prendre des mesures uniformes sur le territoire.

Mardi soir, Bart De Wever affirmait qu'il ne pouvait interdire aucun événement uniquement sur base de la recommandation du gouvernement fédéral d'annuler les événements indoor réunissant plus de 1.000 personnes. Il estimait ne pouvoir "interdire des événements à Anvers que sur base d'une ligne de conduite claire et objective formulée par les autorités fédérales, et non sur base d'un avis". "Si une telle ligne de conduite est donnée, il faudra qu'elle soit accompagnée d'un fonds d'indemnisation pour éviter un bain de sang économique au secteur et à tous les sous-traitants", estime-t-il encore.

Selon lui, c'est le déclenchement du plan catastrophe qui permettra de prendre des mesures uniformes sur le territoire.Mardi soir, Bart De Wever affirmait qu'il ne pouvait interdire aucun événement uniquement sur base de la recommandation du gouvernement fédéral d'annuler les événements indoor réunissant plus de 1.000 personnes. Il estimait ne pouvoir "interdire des événements à Anvers que sur base d'une ligne de conduite claire et objective formulée par les autorités fédérales, et non sur base d'un avis". "Si une telle ligne de conduite est donnée, il faudra qu'elle soit accompagnée d'un fonds d'indemnisation pour éviter un bain de sang économique au secteur et à tous les sous-traitants", estime-t-il encore.