Une remise à plat transparente, et opérée, en dernière instance, par le cabinet de la ministre CDH, " selon des critères harmonisés, notamment ...

Une remise à plat transparente, et opérée, en dernière instance, par le cabinet de la ministre CDH, " selon des critères harmonisés, notamment en matière d'emploi, de création artistique et de gestion ". Parmi les heureux bénéficiaires d'un subside légèrement augmenté, l'asbl Go Go Go, qui recevra désormais 110 000 euros contre 99 000 euros en 2016. Cet " opérateur de musique non classique " organise le Dour Festival. Un soutien bienvenu pour une association dont la société anonyme, Dour Music Festival, affichait un bénéfice à ce même exercice 2016 de 1 046 102 euros. Et dont un fondateur et actionnaire, Carlo Di Antonio (CDH aussi, photo), siège dans le même gouvernement, wallon celui-là, qu'Alda Greoli.