Un état plus réduit, plus efficace et qui assure un meilleur service avec moins de moyens : c'était l'enjeu de la réforme de l'administration fédérale annoncée lors de l'entrée en fonctions du gouvernement Michel, en 2014. Le "redesign" de l'état devait réduire les prélèvements publics et moderniser l'administration lourde.
...