Une famille moyenne belge consomme environ 15.000 kWh de gaz par an, ce qui équivaut à 41 kWh par jour. Or l'énergie est maintenant 19,3 % plus chère qu'il y a un an. C'est surtout l'augmentation du prix du gaz naturel (+48%) qui est particulièrement spectaculaire et les consommateurs risquent d'avoir une mauvaise surprise lors de leur prochaine facture.

Le gaz est utilisé pour cuisiner, mais aussi pour chauffer l'eau et la maison. Votre consommation totale de gaz dépend donc de plusieurs facteurs, mais il est possible de l'influer en adaptant vos habitudes. Grâce à un certain nombre de mesures simples, vous pouvez économiser jusqu'à 40% sur consommation de gaz.

Le chauffage central, l'un des plus gros postes

Si votre chauffage central fonctionne au gaz naturel cela représente un gros poste, voire le plus gros poste, car il permet non seulement de chauffer votre maison, mais aussi votre eau.

Vous pouvez réaliser de substantielles économies en installant, par exemple, un thermostat intelligent qui ne chauffe que lorsque vous êtes présent. Une autre option, nettement plus simple, est de réduire un peu la température. Un degré en moins représenterait 7% d'économisés sur vos frais de chauffage. Il est recommandé de régler votre chauffage à 19°C dans les pièces à vivre. La nuit vous pouvez également régler le thermostat sur 15 degrés ou 16 degrés, c'est largement suffisant.

Une autre option envisageable est de changer de chaudière si celle-ci commence à être datée. En plaçant un nouveau modèle, cela peut vous faire économiser jusqu'à 30% de gaz. Si l'investissement vous effraie, vous pouvez déjà commencer par faire un entretien de votre chaudière chaque année (cela permet d'économiser de 8 à 12 % d'énergie) et nettoyer et purger les radiateurs avant la saison de chauffe. Vous pouvez aussi isoler vos tuyaux de chauffage central (particulièrement dans la cave ou dans les pièces moins utilisées) ou placer une feuille isolante derrière vos chauffages pour éviter que la chaleur se perde dans le mur. En dépoussiérant les grilles d'entrée et de sortie d'air de vos appareils deux fois par an vous augmentez également l'efficacité des radiateurs. Ne déposez pas non plus de linge dessus.

Songez aussi à vérifier la température de l'eau du chauffage central. Une température comprise entre soixante et septante degrés est suffisante dans la plupart des foyers. Soixante degrés sont suffisants pour empêcher le développement des bactéries.

Bien isoler

Dans le même esprit, une bonne isolation du toit peut vous permettre de réaliser jusqu'à 30% d'économie d'énergie. Du double ou du triple vitrage peut aussi faire une grande différence sur votre facture puisque des fenêtres bien isolées peuvent réduire de 15% la consommation énergétique (mais le toit est le plus important). Bon à savoir: le diagnostic de performance énergétique (DPE) permet de savoir le taux d'isolation de votre logement.

Une solution rapide et plus économique, mais pas très esthétique c'est vrai, est de calfeutrer en hiver fenêtre et porte, par exemple avec l'aide d'un boudin. Enfin si vous avez des volets, fermez-les la nuit en hiver pour protéger votre maison du froid.

Aussi en cuisine

Votre cuisinière fonctionne au gaz ? Mettez des couvercles sur vos casseroles (cela divise par quatre l'énergie utilisée pour la cuisson) et nettoyez régulièrement vos brûleurs. Si la flamme est bleue, c'est qu'ils sont propres, si elle est jaune et irrégulière, c'est qu'ils sont sales. Utilisez aussi des casseroles qui correspondent aux brûleurs pour éviter une perdition de l'énergie.

>Comment le gouvernement peut-il agir? Notre analyse ici.

Une famille moyenne belge consomme environ 15.000 kWh de gaz par an, ce qui équivaut à 41 kWh par jour. Or l'énergie est maintenant 19,3 % plus chère qu'il y a un an. C'est surtout l'augmentation du prix du gaz naturel (+48%) qui est particulièrement spectaculaire et les consommateurs risquent d'avoir une mauvaise surprise lors de leur prochaine facture. Le gaz est utilisé pour cuisiner, mais aussi pour chauffer l'eau et la maison. Votre consommation totale de gaz dépend donc de plusieurs facteurs, mais il est possible de l'influer en adaptant vos habitudes. Grâce à un certain nombre de mesures simples, vous pouvez économiser jusqu'à 40% sur consommation de gaz.Si votre chauffage central fonctionne au gaz naturel cela représente un gros poste, voire le plus gros poste, car il permet non seulement de chauffer votre maison, mais aussi votre eau. Vous pouvez réaliser de substantielles économies en installant, par exemple, un thermostat intelligent qui ne chauffe que lorsque vous êtes présent. Une autre option, nettement plus simple, est de réduire un peu la température. Un degré en moins représenterait 7% d'économisés sur vos frais de chauffage. Il est recommandé de régler votre chauffage à 19°C dans les pièces à vivre. La nuit vous pouvez également régler le thermostat sur 15 degrés ou 16 degrés, c'est largement suffisant. Une autre option envisageable est de changer de chaudière si celle-ci commence à être datée. En plaçant un nouveau modèle, cela peut vous faire économiser jusqu'à 30% de gaz. Si l'investissement vous effraie, vous pouvez déjà commencer par faire un entretien de votre chaudière chaque année (cela permet d'économiser de 8 à 12 % d'énergie) et nettoyer et purger les radiateurs avant la saison de chauffe. Vous pouvez aussi isoler vos tuyaux de chauffage central (particulièrement dans la cave ou dans les pièces moins utilisées) ou placer une feuille isolante derrière vos chauffages pour éviter que la chaleur se perde dans le mur. En dépoussiérant les grilles d'entrée et de sortie d'air de vos appareils deux fois par an vous augmentez également l'efficacité des radiateurs. Ne déposez pas non plus de linge dessus. Songez aussi à vérifier la température de l'eau du chauffage central. Une température comprise entre soixante et septante degrés est suffisante dans la plupart des foyers. Soixante degrés sont suffisants pour empêcher le développement des bactéries. Dans le même esprit, une bonne isolation du toit peut vous permettre de réaliser jusqu'à 30% d'économie d'énergie. Du double ou du triple vitrage peut aussi faire une grande différence sur votre facture puisque des fenêtres bien isolées peuvent réduire de 15% la consommation énergétique (mais le toit est le plus important). Bon à savoir: le diagnostic de performance énergétique (DPE) permet de savoir le taux d'isolation de votre logement. Une solution rapide et plus économique, mais pas très esthétique c'est vrai, est de calfeutrer en hiver fenêtre et porte, par exemple avec l'aide d'un boudin. Enfin si vous avez des volets, fermez-les la nuit en hiver pour protéger votre maison du froid.Votre cuisinière fonctionne au gaz ? Mettez des couvercles sur vos casseroles (cela divise par quatre l'énergie utilisée pour la cuisson) et nettoyez régulièrement vos brûleurs. Si la flamme est bleue, c'est qu'ils sont propres, si elle est jaune et irrégulière, c'est qu'ils sont sales. Utilisez aussi des casseroles qui correspondent aux brûleurs pour éviter une perdition de l'énergie. >Comment le gouvernement peut-il agir? Notre analyse ici.