Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez, dit Tuco, aurait bien pu le dire sous le soleil cuisant d'un western de Sergio Leone : en Belgique francophone, le monde politique se divise en deux, ceux qui disent qu'ils ne vont pas gouverner avec la N-VA et qui finissent par gouverner avec elle, et ceux qui disent qu'ils ne vont pas gouverner avec la N-VA et qui ne gouvernent pas avec elle. Le MR de Charles Michel a souffert cinq ans d'avoir choisi le premier camp. Il en souffre encore beaucoup. Les écologistes de Jean-Marc Nollet souffrent un peu, là, de s'être résolument rangés dans le second camp en refusant l'invitation des deux informateurs royaux, conformément à leurs engagements électoraux.
...