Voici les nouvelles mesures annoncées par le nouveau ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, d'application dès ce vendredi et pour un mois:

  • Les contacts rapprochés seront limités à maximum trois personnes;
  • Maximum quatre personnes invitées ensemble à la maison, sous un même toit, même pour un couple. Les distances de sécurité restent d'application;
  • Les cafés sont des catalyseurs de contaminations. A une table, à l'intérieur ou à l'extérieur, maximum 4 personnes, sauf s'il s'agit d'un ménage de plus de 4 personnes;
  • Pour les événements qui ne sont pas organisés (tout ce qui n'est pas culture, sport, etc.), maximum 4 personnes;
  • Fermeture des bars, cafés, buvettes à partir de 23 heures sur tout le territoire;
  • Rien ne change pour les restaurants;
  • Le télétravail est fortement recommandé. Autant que possible dès que c'est possible. Plusieurs jours par semaine.

Le Premier ministre Alexander De Croo s'est aussi exprimé lors de cette conférence de presse, aux côtés des ministres-présidents des entités fédérées. "La situation dans le pays est préoccupante et grave", a-t-il expliqué. "Il y a davantage d'admissions et davantage de décès à l'hôpital. Dans certains hôpitaux, la situation est vraiment critique". La priorité est donc de freiner la circulation du coronavirus. "Suivez les règles", appelle le Premier ministre. "Même si vous ne tombez pas malade vous-même, vous pouvez transmettre le virus à d'autres personnes. (...) Les règles ne sont pas là pour nous embêter, mais pour nous protéger le plus possible, ainsi que ceux qui nous sont chers". "On fera tout pour éviter un nouveau lockdown", a encore promis le Premier ministre, qui insiste: cette évolution est "entre les mains de nous tous".

Il a par ailleurs confirmé la nomination de Pedro Facon comme "commissaire corona". Lire ici son portrait.

La situation est "explosive", a estimé le ministre-président wallon Elio Di Rupo, demandant aux médias d'insister auprès des jeunes sur la nécessité de respecter les règles de base (distanciation, masque dans les endroits fréquentés, limitation des contacts, etc.).

Côté bruxellois, la cellule provinciale de crise sera réunie dans les prochaines heures (mercredi matin) autour d'éventuelles mesures supplémentaires à instaurer, a indiqué Rudi Vervoort.

Selon Marc Van Ranst, "si nous suivons ces mesures fermes, tout ira bien"

Le virologue Marc Van Ranst estime que les nouvelles mesures du gouvernement fédéral n'arrivent pas trop tôt, a-t-il déclaré mardi soir sur le plateau du journal télévisé de VTM. "Ce sont des mesures fermes, et les gens vont le sentir aussi. Mais si nous suivons les règles, tout ira bien", a-t-il précisé.

Il se réjouit du signal fort envoyé par le nouveau gouvernement. "Nous n'avons pas eu le luxe d'attendre plus longtemps, chaque jour compte. Ce sont des mesures fermes et les gens vont les ressentir. Mais s'ils suivent les mesures, tout ira bien."

Belga
© Belga

Le virologue prévient que nous ne verrons pas l'effet immédiat des mesures. "Ce revirement ne viendra pas après une semaine d'efforts", a-t-il souligné. "Nous aurons besoin d'une douzaine de jours pour voir les effets de ces nouvelles règles."

Ainsi, à partir de vendredi, nous pouvons avoir trois contacts étroits, mais nous pouvons recevoir quatre personnes à la maison. "Ce n'est pas si difficile", a poursuivi M. Van Ranst. "Chez certaines personnes, nous devrons garder la distance d'un mètre et demi et porter un masque. Mais je suis sûr que le gouvernement va bientôt proposer des questions et réponses fréquemment posées."

Voici les nouvelles mesures annoncées par le nouveau ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, d'application dès ce vendredi et pour un mois:Le Premier ministre Alexander De Croo s'est aussi exprimé lors de cette conférence de presse, aux côtés des ministres-présidents des entités fédérées. "La situation dans le pays est préoccupante et grave", a-t-il expliqué. "Il y a davantage d'admissions et davantage de décès à l'hôpital. Dans certains hôpitaux, la situation est vraiment critique". La priorité est donc de freiner la circulation du coronavirus. "Suivez les règles", appelle le Premier ministre. "Même si vous ne tombez pas malade vous-même, vous pouvez transmettre le virus à d'autres personnes. (...) Les règles ne sont pas là pour nous embêter, mais pour nous protéger le plus possible, ainsi que ceux qui nous sont chers". "On fera tout pour éviter un nouveau lockdown", a encore promis le Premier ministre, qui insiste: cette évolution est "entre les mains de nous tous". Il a par ailleurs confirmé la nomination de Pedro Facon comme "commissaire corona". Lire ici son portrait. La situation est "explosive", a estimé le ministre-président wallon Elio Di Rupo, demandant aux médias d'insister auprès des jeunes sur la nécessité de respecter les règles de base (distanciation, masque dans les endroits fréquentés, limitation des contacts, etc.). Côté bruxellois, la cellule provinciale de crise sera réunie dans les prochaines heures (mercredi matin) autour d'éventuelles mesures supplémentaires à instaurer, a indiqué Rudi Vervoort.