L'information, dévoilée mardi par La Dernière Heure-Les Sports et Het Laatste Nieuws, a été confirmée par Bruxelles-Propreté, l'organisme de collecte et de traitement des déchets.

De ces trois sacs, deux présentant une radioactivité de 6 mSv (sans danger) ont été enlevés le lundi 8 juillet et incinérés. Un troisième, enlevé le jeudi 11 juillet, présentait quant à lui une dose de 26 mSv, ce qui a déclenché la procédure d'urgence: le contenu du camion-poubelle a été isolé et le sac placé en quarantaine pour un mois au moins.

Aucun membre du personnel n'a été contaminé. Le chauffeur du camion-poubelle et un éboueur ont été examinés à l'hôpital de Neder-Over-Heembeek. Il s'agissait probablement de déchets d'origine médicale.

L'information, dévoilée mardi par La Dernière Heure-Les Sports et Het Laatste Nieuws, a été confirmée par Bruxelles-Propreté, l'organisme de collecte et de traitement des déchets. De ces trois sacs, deux présentant une radioactivité de 6 mSv (sans danger) ont été enlevés le lundi 8 juillet et incinérés. Un troisième, enlevé le jeudi 11 juillet, présentait quant à lui une dose de 26 mSv, ce qui a déclenché la procédure d'urgence: le contenu du camion-poubelle a été isolé et le sac placé en quarantaine pour un mois au moins. Aucun membre du personnel n'a été contaminé. Le chauffeur du camion-poubelle et un éboueur ont été examinés à l'hôpital de Neder-Over-Heembeek. Il s'agissait probablement de déchets d'origine médicale.