L'institut bruxellois et la ministre bruxelloise de l'Environnement, Céline Fremault, avaient placé l'année 2017 sous la thématique "Nature en Ville". Une grande campagne de sensibilisation "#Reconnect" ciblant les parcs et la forêt a été diffusée sur différents canaux.

Un sondage réalisé à l'issue de la campagne a révélé que 60% des Bruxellois avaient été exposés à l'un ou l'autre support.

Selon Bruxelles Environnement, le public bruxellois a ainsi pris davantage conscience qu'il ne profitait "pas assez des espaces verts". Il a en outre soif de découvrir les espaces verts bruxellois et souhaite être plus actif dans la lutte pour la protection de la nature.

Pour les personnes sondées, la nature en ville ne se limite pas aux parcs et à la forêt mais est présente un peu partout, des plantes sur les trottoirs aux terrasses.

La ministre de l'Environnement est satisfaite de la réaction des Bruxellois. "La création ou le lifting de parcs, le retour des kiosques dans les espaces verts, la semaine de l'eau et la journée de la forêt de Soignes ont réuni des milliers de Bruxellois autour d'un même thème, la reconnexion à la nature", a-t-elle commenté.

L'institut bruxellois et la ministre bruxelloise de l'Environnement, Céline Fremault, avaient placé l'année 2017 sous la thématique "Nature en Ville". Une grande campagne de sensibilisation "#Reconnect" ciblant les parcs et la forêt a été diffusée sur différents canaux. Un sondage réalisé à l'issue de la campagne a révélé que 60% des Bruxellois avaient été exposés à l'un ou l'autre support. Selon Bruxelles Environnement, le public bruxellois a ainsi pris davantage conscience qu'il ne profitait "pas assez des espaces verts". Il a en outre soif de découvrir les espaces verts bruxellois et souhaite être plus actif dans la lutte pour la protection de la nature. Pour les personnes sondées, la nature en ville ne se limite pas aux parcs et à la forêt mais est présente un peu partout, des plantes sur les trottoirs aux terrasses. La ministre de l'Environnement est satisfaite de la réaction des Bruxellois. "La création ou le lifting de parcs, le retour des kiosques dans les espaces verts, la semaine de l'eau et la journée de la forêt de Soignes ont réuni des milliers de Bruxellois autour d'un même thème, la reconnexion à la nature", a-t-elle commenté.