Précisons que la zone rouge de l'ECDC ne correspond pas aux codes couleurs utilisés par les Affaires étrangères.

Ainsi, l'Allemagne impose une série de restrictions qui s'appliquent uniquement aux voyageurs qui ont séjourné dans la province d'Anvers ou la Région de Bruxelles-Capitale au jours des 14 derniers jours. Ces derniers doivent soit être en mesure de présenter un test PCR négatif pour le coronavirus datant de moins de 48 heures avant l'arrivée, soit se mettre en quarantaine à l'arrivée, faire réaliser un test PCR et en attendre le résultat.

Ces restrictions ne sont pas d'application pour les voyageurs qui ont uniquement transité par les zones à risque sans aucun contact avec la population locale. Elles ne s'appliquent pas non plus à ceux qui transitent par l'Allemagne. Par ailleurs, les modalités peuvent varier d'un Länd: les Länder allemands décident en effet eux-mêmes des mesures qu'ils prendront contre l'épidémie de coronavirus.

Menace de deuxième vague

L'Allemagne est sur le qui-vive face à une menace croissante de deuxième vague et la chancelière Angela Merkel a exclu mardi toute mesure d'assouplissement des règles sanitaires actuellement en vigueur, comme le port du masque dans les transports publics, les commerces et les restaurants.

Considéré comme un modèle dans sa gestion de la pandémie de Covid-19 en Europe, le pays connaît lui aussi une résurgence des nouvelles infections. Jeudi, il a enregistré 1.707 nouveaux cas en 24 heures, retrouvant les niveaux de fin avril, une période alors encore considérée comme dans le pic de la pandémie.

Pas de shopping aux Pays-Bas

Les Pays-Bas appliquent des restrictions similaires : les voyageurs provenant de la province d'Anvers ou de la Région de Bruxelles-Capitale doivent observer une période de quarantaine (à domicile) de 10 jours. Il n'est donc pas possible de voyager aux Pays-Bas à partir de ces régions pour se rendre à une fête, faire du shopping ou pour y passer une journée.

Certains groupes de voyageurs constituent une exception: sauf en cas de symptômes, les professionnels de la santé, travailleurs transfrontaliers ou professionnels du transport voyageant dans le cadre de leur activité professionnelle sont exemptés de la mesure de quarantaine. Les mesures de quarantaine ne s'appliquent pas non plus si l'on transite par ces régions sans effectuer d'arrêt.

Pour les autres pays européens, il n'y a pas de mesures spécifiques aux habitants de Bruxelles-Capitale ou de la province d'Anvers. Ils doivent respecter les consignes valables pour tous les Belges disponibles sur le site des Affaires étrangères.

Précisons que la zone rouge de l'ECDC ne correspond pas aux codes couleurs utilisés par les Affaires étrangères. Ainsi, l'Allemagne impose une série de restrictions qui s'appliquent uniquement aux voyageurs qui ont séjourné dans la province d'Anvers ou la Région de Bruxelles-Capitale au jours des 14 derniers jours. Ces derniers doivent soit être en mesure de présenter un test PCR négatif pour le coronavirus datant de moins de 48 heures avant l'arrivée, soit se mettre en quarantaine à l'arrivée, faire réaliser un test PCR et en attendre le résultat.Ces restrictions ne sont pas d'application pour les voyageurs qui ont uniquement transité par les zones à risque sans aucun contact avec la population locale. Elles ne s'appliquent pas non plus à ceux qui transitent par l'Allemagne. Par ailleurs, les modalités peuvent varier d'un Länd: les Länder allemands décident en effet eux-mêmes des mesures qu'ils prendront contre l'épidémie de coronavirus.Menace de deuxième vagueL'Allemagne est sur le qui-vive face à une menace croissante de deuxième vague et la chancelière Angela Merkel a exclu mardi toute mesure d'assouplissement des règles sanitaires actuellement en vigueur, comme le port du masque dans les transports publics, les commerces et les restaurants. Considéré comme un modèle dans sa gestion de la pandémie de Covid-19 en Europe, le pays connaît lui aussi une résurgence des nouvelles infections. Jeudi, il a enregistré 1.707 nouveaux cas en 24 heures, retrouvant les niveaux de fin avril, une période alors encore considérée comme dans le pic de la pandémie.Pas de shopping aux Pays-Bas Les Pays-Bas appliquent des restrictions similaires : les voyageurs provenant de la province d'Anvers ou de la Région de Bruxelles-Capitale doivent observer une période de quarantaine (à domicile) de 10 jours. Il n'est donc pas possible de voyager aux Pays-Bas à partir de ces régions pour se rendre à une fête, faire du shopping ou pour y passer une journée. Certains groupes de voyageurs constituent une exception: sauf en cas de symptômes, les professionnels de la santé, travailleurs transfrontaliers ou professionnels du transport voyageant dans le cadre de leur activité professionnelle sont exemptés de la mesure de quarantaine. Les mesures de quarantaine ne s'appliquent pas non plus si l'on transite par ces régions sans effectuer d'arrêt.Pour les autres pays européens, il n'y a pas de mesures spécifiques aux habitants de Bruxelles-Capitale ou de la province d'Anvers. Ils doivent respecter les consignes valables pour tous les Belges disponibles sur le site des Affaires étrangères.