Si Bernard Tapie a pu épauler, à l'automne 2014, les salariés de Nice-Matin dans la reprise de leur journal en leur prêtant quatre millions d'euros, c'est en grande partie grâce à un étrange prêt en cascade de trois millions d'euros que lui a accordé le fonds de pension liégeois Ogeo Fund via sa filiale anversoise Land Invest Group (LIG), conclut une enquête menée par Le Vif, Apache et Le Soir.
...