À tort. Les spécialistes estiment que la consommation électrique d'un million de VE représente 4 % de la consommation électrique totale de notre pays. Selon la FEBEG (Fédération Belge des Entreprises Électriques et Gazières), les principaux consommateurs sont l'industrie (46,1 %), le secteur des services (26,1 %) et le secteur résidentiel (21,9 %).

Selon le fournisseur d'énergie Engie, le réseau électrique belge peut actuellement répondre aux besoins en électricité d'environ 1 million de voitures électriques. Or, notre pays compte à peine 20 000 VE. Selon les estimations prudentes d'Elia, il y aura 1,5 million de VE dans notre pays d'ici 2030.

Est-ce rassurant ? Oui. Devons-nous agir ? Oui. Nous devons produire davantage d'électricité verte, par exemple. La part des énergies vertes (vent et soleil) dans la production totale d'électricité de notre pays est de 18 %, ce qui peut et doit être amélioré. Mais ces 18 % sont suffisants pour alimenter 4 millions de voitures.

À tort. Les spécialistes estiment que la consommation électrique d'un million de VE représente 4 % de la consommation électrique totale de notre pays. Selon la FEBEG (Fédération Belge des Entreprises Électriques et Gazières), les principaux consommateurs sont l'industrie (46,1 %), le secteur des services (26,1 %) et le secteur résidentiel (21,9 %). Selon le fournisseur d'énergie Engie, le réseau électrique belge peut actuellement répondre aux besoins en électricité d'environ 1 million de voitures électriques. Or, notre pays compte à peine 20 000 VE. Selon les estimations prudentes d'Elia, il y aura 1,5 million de VE dans notre pays d'ici 2030. Est-ce rassurant ? Oui. Devons-nous agir ? Oui. Nous devons produire davantage d'électricité verte, par exemple. La part des énergies vertes (vent et soleil) dans la production totale d'électricité de notre pays est de 18 %, ce qui peut et doit être amélioré. Mais ces 18 % sont suffisants pour alimenter 4 millions de voitures.