Ces conseils vous aideront à préparer votre voiture pour l'hiver et à stimuler l'autonomie de votre batterie.

1. Préchauffer la batterie et l'intérieur

Beaucoup de VE offrent la possibilité de fixer une heure de départ et de réchauffer la batterie et l'habitacle pendant que la voiture est encore branchée. Utilisez cette option pour vous assurer que la batterie est à la bonne température lors de votre départ et qu'elle ne sera pas utilisée pour chauffer l'intérieur.

2. Utilisez la chaleur de manière stratégique

Comme le chauffage intérieur consomme beaucoup d'énergie, il est préférable d'utiliser la chaleur de manière stratégique. Lorsque vous conduisez, laissez le chauffage allumé en permanence à un faible niveau au lieu de l'allumer et de l'éteindre constamment. En effet, cette attitude demande plus d'énergie au VE. Utilisez le chauffage des sièges et/ou du volant en complément -- ils sont plus économes en énergie que la climatisation.

3. Adaptez la pression des pneus

Lorsque la température baisse, la pression du pneu diminue, car l'air contenu dans le pneu se rétracte. Cela entraîne une augmentation de la résistance au roulement et donc une réduction de l'autonomie. Vérifiez et réglez vos pneus avant de sortir et regonflez-les lorsque la température extérieure augmente.

4. Roulez calmement

La conduite dans l'air froid exige davantage de la voiture, car la densité de l'air froid crée une plus grande résistance à l'air. Roulez 10 à 15 km/h en dessous de la limite de vitesse. La résistance de l'air augmente de façon exponentielle avec la vitesse. Évitez également les accélérations brutales.

5. Freinez intelligemment

Anticipez le freinage et freinez progressivement pour que la voiture puisse récupérer l'énergie du mouvement du véhicule et la stocker sous forme d'électricité. Le système d'énergie régénérative peut également être utilisé dans les descentes.

Ces conseils vous aideront à préparer votre voiture pour l'hiver et à stimuler l'autonomie de votre batterie.1. Préchauffer la batterie et l'intérieurBeaucoup de VE offrent la possibilité de fixer une heure de départ et de réchauffer la batterie et l'habitacle pendant que la voiture est encore branchée. Utilisez cette option pour vous assurer que la batterie est à la bonne température lors de votre départ et qu'elle ne sera pas utilisée pour chauffer l'intérieur.2. Utilisez la chaleur de manière stratégiqueComme le chauffage intérieur consomme beaucoup d'énergie, il est préférable d'utiliser la chaleur de manière stratégique. Lorsque vous conduisez, laissez le chauffage allumé en permanence à un faible niveau au lieu de l'allumer et de l'éteindre constamment. En effet, cette attitude demande plus d'énergie au VE. Utilisez le chauffage des sièges et/ou du volant en complément -- ils sont plus économes en énergie que la climatisation.3. Adaptez la pression des pneusLorsque la température baisse, la pression du pneu diminue, car l'air contenu dans le pneu se rétracte. Cela entraîne une augmentation de la résistance au roulement et donc une réduction de l'autonomie. Vérifiez et réglez vos pneus avant de sortir et regonflez-les lorsque la température extérieure augmente.4. Roulez calmementLa conduite dans l'air froid exige davantage de la voiture, car la densité de l'air froid crée une plus grande résistance à l'air. Roulez 10 à 15 km/h en dessous de la limite de vitesse. La résistance de l'air augmente de façon exponentielle avec la vitesse. Évitez également les accélérations brutales.5. Freinez intelligemmentAnticipez le freinage et freinez progressivement pour que la voiture puisse récupérer l'énergie du mouvement du véhicule et la stocker sous forme d'électricité. Le système d'énergie régénérative peut également être utilisé dans les descentes.