Pour fêter dignement un siècle d'existence, la marque à l'aigle décline sa gamme actuelle dans des versions spéciales dont la livrée s'inspire de la légendaire 500cc de Grand Prix à moteur 8 cylindres des années 50. Comme elle, les V85 TT, V7 et V9 "Cento Anni" marient le vert (garde-boue, caches latéraux), le marron (selle) et le gris métal (réservoir) en une livrée qui ne sera commercialisée qu'en 2021. Exclusivité assurée pour les "Guzzistes" les plus passionnés!

Pour ce millésime pas comme les autres, le marque italienne a légèrement retouché son excellent trail V85 TT qui a droit à des roues à rayons tangentiels autorisant le montage d'une monte pneumatique tubeless et bénéficie d'un V-twin 850 cc désormais conforme aux nomes Euro5, ce qui traduit par une légère baisse de la puissance maxi (sur papier du moins...) mais aussi par une augmentation du couple à bas et moyen régime.

On note également l'arrivée de deux modes de conduite supplémentaires: bof! La V7 évolue bien plus fondamentalement puisqu'elle troque son "petit" moteur de 750 cc contre le bicylindre de la V85 TT, mais dans une variante "dégonflée" à 65 ch (52 auparavant) pour un couple maxi qui grimpe à 73 Nm à 5.000 tr/m. Cette V7 a encore droit à un cadre remanié, à de nouveaux amortisseurs arrière, à un éclairage full LED et à un tableau de bord entièrement numérique, sauf sur la V7 Spécial qui se la joue "classic" avec un tableau de bord traditionnel à deux cadrans et des roues à rayons (non tangentiels) mais aussi, hélas, une décoration à notre sens moins réussie que par le passé. La V9, enfin, a droit elle aussi au nouveau moteur 850 de 65 ch ainsi qu'à une partie-cycle légèrement retouchée.

Terminons en signalant que les "Giornate Mondiali Moto Guzzi", le rassemblement annuel auquel tout guzziphile digne de ce nom se doit d'assister au moins une fois, auront lieu du 9 au 21 septembre à Mandello, pour autant que la situation sanitaire le permette, cela va sans dire.

Pour fêter dignement un siècle d'existence, la marque à l'aigle décline sa gamme actuelle dans des versions spéciales dont la livrée s'inspire de la légendaire 500cc de Grand Prix à moteur 8 cylindres des années 50. Comme elle, les V85 TT, V7 et V9 "Cento Anni" marient le vert (garde-boue, caches latéraux), le marron (selle) et le gris métal (réservoir) en une livrée qui ne sera commercialisée qu'en 2021. Exclusivité assurée pour les "Guzzistes" les plus passionnés! Pour ce millésime pas comme les autres, le marque italienne a légèrement retouché son excellent trail V85 TT qui a droit à des roues à rayons tangentiels autorisant le montage d'une monte pneumatique tubeless et bénéficie d'un V-twin 850 cc désormais conforme aux nomes Euro5, ce qui traduit par une légère baisse de la puissance maxi (sur papier du moins...) mais aussi par une augmentation du couple à bas et moyen régime. On note également l'arrivée de deux modes de conduite supplémentaires: bof! La V7 évolue bien plus fondamentalement puisqu'elle troque son "petit" moteur de 750 cc contre le bicylindre de la V85 TT, mais dans une variante "dégonflée" à 65 ch (52 auparavant) pour un couple maxi qui grimpe à 73 Nm à 5.000 tr/m. Cette V7 a encore droit à un cadre remanié, à de nouveaux amortisseurs arrière, à un éclairage full LED et à un tableau de bord entièrement numérique, sauf sur la V7 Spécial qui se la joue "classic" avec un tableau de bord traditionnel à deux cadrans et des roues à rayons (non tangentiels) mais aussi, hélas, une décoration à notre sens moins réussie que par le passé. La V9, enfin, a droit elle aussi au nouveau moteur 850 de 65 ch ainsi qu'à une partie-cycle légèrement retouchée. Terminons en signalant que les "Giornate Mondiali Moto Guzzi", le rassemblement annuel auquel tout guzziphile digne de ce nom se doit d'assister au moins une fois, auront lieu du 9 au 21 septembre à Mandello, pour autant que la situation sanitaire le permette, cela va sans dire.