En ce début 2021, il ne se passe pas un jour, ou presque, sans que soit annoncée l'arrivée d'une nouvelle voiture électrique. Parmi les constructeurs, beaucoup de nouveaux venus (surtout d'origine chinoise...) mais aussi des marques bien établies, comme Mercedes-Benz. A côté de l'EQC et de l'EQV, la marque à l'étoile propose à présent l'EQA. Si les deux premières sont les versions électriques des GLC et Classe V, proposées à des prix aux alentours des 75.000 euros, les tarifs de l'EQA, variante électrique du SUV GLA démarrent juste sous la barre des 50.000 euros.

Au lancement, Mercedes propose uniquement l'EQA 250, mais des modèles plus puissants sont prévus ultérieurement. Cette 250 développe 190 ch pour un couple maxi de 375 Nm. La cavalerie est transmise aux roues avant via un réducteur à rapport unique. Mercedes revendique un 0 à 100 km/h en 8,9 secondes et une vitesse maximale de 160 km/h. Selon les chiffres usine toujours, la consommation moyenne WLTP n'excède pas 17,7 kWh/100 km ce qui, grâce à un pack de batteries de 66 kWh, devrait autoriser une autonomie de 426 km. Sur une borne rapide 100 kW en courant continu, la recharge à 80% est possible en 30 minutes, si l'on en croit l'usine allemande. On notera en passant que l'EQA est livrée avec 3 ans de "Mercedes me Charge", une formule qui permet de recharger à l'électricité verte sans supplément de prix.

La dotation de série comprend notamment des phares LED à hautes performances avec assistant de feux de route adaptatif, un hayon arrière motorisé, des jantes en alliage de 18", un éclairage d'ambiance qui offre le choix entre 64 coloris différents, des sièges avec soutien lombaire réglable dans 4 directions, une caméra de recul, un volant multifonction gainé de cuir, sans oublier l'infodivertissement MBUX avec navigation intégrée. Le modèle est également proposé dans deux versions spéciales (Electric Art et Edition 1) à l'équipement plus complet. La nouvelle EQA peut être commandée dès à présent dans le réseau Mercedes-Benz. Les premières livraisons en Belgique interviendront au cours des prochains mois.

En ce début 2021, il ne se passe pas un jour, ou presque, sans que soit annoncée l'arrivée d'une nouvelle voiture électrique. Parmi les constructeurs, beaucoup de nouveaux venus (surtout d'origine chinoise...) mais aussi des marques bien établies, comme Mercedes-Benz. A côté de l'EQC et de l'EQV, la marque à l'étoile propose à présent l'EQA. Si les deux premières sont les versions électriques des GLC et Classe V, proposées à des prix aux alentours des 75.000 euros, les tarifs de l'EQA, variante électrique du SUV GLA démarrent juste sous la barre des 50.000 euros. Au lancement, Mercedes propose uniquement l'EQA 250, mais des modèles plus puissants sont prévus ultérieurement. Cette 250 développe 190 ch pour un couple maxi de 375 Nm. La cavalerie est transmise aux roues avant via un réducteur à rapport unique. Mercedes revendique un 0 à 100 km/h en 8,9 secondes et une vitesse maximale de 160 km/h. Selon les chiffres usine toujours, la consommation moyenne WLTP n'excède pas 17,7 kWh/100 km ce qui, grâce à un pack de batteries de 66 kWh, devrait autoriser une autonomie de 426 km. Sur une borne rapide 100 kW en courant continu, la recharge à 80% est possible en 30 minutes, si l'on en croit l'usine allemande. On notera en passant que l'EQA est livrée avec 3 ans de "Mercedes me Charge", une formule qui permet de recharger à l'électricité verte sans supplément de prix. La dotation de série comprend notamment des phares LED à hautes performances avec assistant de feux de route adaptatif, un hayon arrière motorisé, des jantes en alliage de 18", un éclairage d'ambiance qui offre le choix entre 64 coloris différents, des sièges avec soutien lombaire réglable dans 4 directions, une caméra de recul, un volant multifonction gainé de cuir, sans oublier l'infodivertissement MBUX avec navigation intégrée. Le modèle est également proposé dans deux versions spéciales (Electric Art et Edition 1) à l'équipement plus complet. La nouvelle EQA peut être commandée dès à présent dans le réseau Mercedes-Benz. Les premières livraisons en Belgique interviendront au cours des prochains mois.