"General Motors se joint aux gouvernements et aux entreprises du monde entier qui travaillent à l'établissement d'un monde plus sûr, plus vert et meilleur", déclarait tout récemment Mary Barra, PDG de GM. "Nous encourageons les autres à suivre cet exemple et à avoir un impact significatif sur notre industrie et sur l'économie dans son ensemble".

Dans cette optique, GM se rapproche du Fonds de défense de l'environnement pour développer une vision commune d'un avenir automobile 100% électrique, en rappelant sa volonté d'éliminer les émissions de gaz d'échappement des nouveaux véhicules légers d'ici 2035. L'objectif sera de développer des véhicules à émissions zéro dans toute une gamme de prix et de travailler avec toutes les parties prenantes pour mettre en place l'infrastructure de recharge nécessaire et ainsi promouvoir l'acceptation des consommateurs tout en maintenant des emplois de haute qualité dans le secteur.

Avec la société EVgo, GM supportera le développement des bornes de recharge rapides aux USA, en ajoutant plus de 2700 nouvelles stations dans les 5 ans., GF
Avec la société EVgo, GM supportera le développement des bornes de recharge rapides aux USA, en ajoutant plus de 2700 nouvelles stations dans les 5 ans. © GF

30 modèles

Pour atteindre ses objectifs, GM proposera 30 modèles entièrement électriques dans le monde d'ici le milieu de la décennie et 40 % des modèles américains proposés par la société seront des véhicules électriques à batterie d'ici la fin de 2025. Pour cela GM investira au total 27 milliards de dollars dans les voitures électriques électriques au cours des cinq prochaines années, contre 20 milliards de dollars prévus avant le début de la pandémie de Covid-19. GM prévoit de proposer rapidement une voiture électrique pour chaque client, des crossovers et SUV aux camions et berlines. La société continuera également à augmenter le rendement énergétique de ses véhicules à combustion interne traditionnels, conformément aux réglementations régionales en matière d'économie de carburant et de gaz à effet de serre.

"General Motors se joint aux gouvernements et aux entreprises du monde entier qui travaillent à l'établissement d'un monde plus sûr, plus vert et meilleur", déclarait tout récemment Mary Barra, PDG de GM. "Nous encourageons les autres à suivre cet exemple et à avoir un impact significatif sur notre industrie et sur l'économie dans son ensemble".Dans cette optique, GM se rapproche du Fonds de défense de l'environnement pour développer une vision commune d'un avenir automobile 100% électrique, en rappelant sa volonté d'éliminer les émissions de gaz d'échappement des nouveaux véhicules légers d'ici 2035. L'objectif sera de développer des véhicules à émissions zéro dans toute une gamme de prix et de travailler avec toutes les parties prenantes pour mettre en place l'infrastructure de recharge nécessaire et ainsi promouvoir l'acceptation des consommateurs tout en maintenant des emplois de haute qualité dans le secteur. Pour atteindre ses objectifs, GM proposera 30 modèles entièrement électriques dans le monde d'ici le milieu de la décennie et 40 % des modèles américains proposés par la société seront des véhicules électriques à batterie d'ici la fin de 2025. Pour cela GM investira au total 27 milliards de dollars dans les voitures électriques électriques au cours des cinq prochaines années, contre 20 milliards de dollars prévus avant le début de la pandémie de Covid-19. GM prévoit de proposer rapidement une voiture électrique pour chaque client, des crossovers et SUV aux camions et berlines. La société continuera également à augmenter le rendement énergétique de ses véhicules à combustion interne traditionnels, conformément aux réglementations régionales en matière d'économie de carburant et de gaz à effet de serre.