C'est peut-être un détail par rapport à la masse du budget 2022, mais pour les organisations concernées ça veut dire beaucoup : Unia et l'Institut pour l'égalité entre les femmes et les hommes (IEFH) vont hériter de...

C'est peut-être un détail par rapport à la masse du budget 2022, mais pour les organisations concernées ça veut dire beaucoup : Unia et l'Institut pour l'égalité entre les femmes et les hommes (IEFH) vont hériter de moyens supplémentaires. Selon le cabinet la secrétaire d'Etat à l'égalité des chances, Sarah Schlitz (Ecolo), qui en a la tutelle, l'IEFH verra son budget annuel augmenter de 40%. Soit plus de cinq millions d'euros. Tandis qu'Unia (anciennement Centre pour l'égalité des chances) recevra 1 million d'euros supplémentaire. Enfin, la Cellule égalité des chances (l'administration fédérale qui appuie le cabinet de la secrétaire d'Etat) verra ses financements multipliés par huit, de 500 000 à 4 millions d'euros. Sarah Schlitz s'est réjouie d'avoir au total obtenu un budget de 10 millions d'euros. Assez pour faire oublier les autres mesures de l'accord budgétaire (semaine des quatre jours, remise à l'emploi des malades de longue durée) a priori peu favorables aux femmes ?