USA: nouvelle nuit d'émeutes à Ferguson, deux blessés par balle et 31 arrestations

19/08/14 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Le Vif

(Belga) En dépit d'un appel au calme du président Barack Obama, la ville de Ferguson (Missouri), a connu une nouvelle nuit d'émeutes à caractère racial qui s'est soldée par deux blessés par balle et 31 arrestations, a annoncé la police mardi.

USA: nouvelle nuit d'émeutes à Ferguson, deux blessés par balle et 31 arrestations

Cette petite ville du centre des Etats-Unis est en proie à des émeutes depuis qu'un policier blanc a abattu un jeune Noir le 9 août dans des circonstances extrêmement controversées. Les victimes ont été blessées par des tirs provenant des manifestants, a précisé devant la presse Ron Johnson, responsable du maintien de l'ordre. Il a assuré que la police -appelée par M. Obama à la "retenue"- n'avait pas ouvert le feu et n'avait fait usage de gaz lacrymogène qu'en dernier recours. Quatre policiers ont été blessés par des jets de projectiles et certains des quelque 200 manifestants qui lançaient des pierres et des cocktails molotov sur les forces de l'ordre venaient de New York et de Californie, a ajouté le capitaine Johnson. Aucun couvre-feu n'a été mis en place lundi, contrairement à samedi et dimanche, a expliqué le gouverneur Jay Nixon, soulignant la mission "limitée" des militaires, censés monter la garde autour du quartier général de la police. Barack Obama, premier président noir des Etats-Unis, a dit lors d'une conférence de presse avoir recommandé au gouverneur une utilisation "limitée" de la Garde nationale et a estimé que rien n'excusait "l'utilisation de la force excessive par la police locale". "Je m'assurerai dans les jours qui viennent qu'elle aide, plutôt qu'elle n'aggrave la situation", a prévenu M. Obama au sujet de la Garde nationale, ajoutant que le ministre de la Justice, Eric Holder, se rendrait sur place mercredi. La mort de Michael Brown, en plein jour le 9 août dans un quartier résidentiel alors qu'il n'était pas armé, a entraîné des émeutes dans cette ville de 21.000 habitants. Au moins "six balles ont atteint" le jeune Noir, dont deux à la tête, a déclaré le médecin légiste mandaté par la famille qui n'a relevé "aucune trace" de lutte. (Belga)

Nos partenaires