USA: feu vert de la Cour suprême à la première exécution depuis celle dans l'Oklahoma

18/06/14 à 05:53 - Mise à jour à 05:53

Source: Le Vif

(Belga) La Cour suprême des Etats-Unis a autorisé mardi la première exécution prévue dans le pays depuis celle en Oklahoma il y a sept semaines, qui avait été anormalement longue et fait subir d'apparentes souffrances au condamné.

USA: feu vert de la Cour suprême à la première exécution depuis celle dans l'Oklahoma

La haute Cour a rejeté les deux ultimes recours ainsi que les demandes de sursis du condamné à mort Marcus Wellons, meurtrier d'une adolescente, dont l'exécution par injection létale reste programmée mardi soir à Jackson en Géorgie (sud-est), a-t-on appris d'un porte-parole de la Cour suprême. Si rien ne s'y oppose à la dernière minute, ce sera la première exécution depuis celle de Clayton Lockett, qui a succombé dans d'apparentes souffrances le 29 avril en Oklahoma (sud). Aucune exécution n'a eu lieu dans le pays depuis cette date, les injections létales de cinq condamnés à mort étant reportées. Clayton Lockett avait péri 43 minutes après l'injection d'un nouveau cocktail létal, contre une dizaine de minutes habituellement. Dans ses ultimes recours, Marcus Wellons avait contesté la loi de la Géorgie qui garde secrète l'intégralité de la procédure d'injection létale et protège l'identité des fabricants et des fournisseurs des produits. Il dénonçait la provenance, apparemment d'un préparateur en pharmacie non homologué, de l'anesthésiant pentobarbital qui doit être utilisé mais aussi l'absence de qualification des personnels chargés de l'exécution. Marcus Wellons, 58 ans, a été condamné à mort pour le meurtre en 1989 d'une adolescente de 15 ans. Il l'avait enlevée alors qu'elle se rendait à l'école, avant de la violer et de l'étrangler avec un fil de téléphone. (Belga)

Nos partenaires