"Une véritable concertation n'a jamais eu lieu avec Vande Lanotte"

28/11/12 à 13:15 - Mise à jour à 13:15

Source: Le Vif

(Belga) Le CRIOC (Centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs) a tenu à réagir à l'information parue mercredi dans le journal La Dernière Heure, selon laquelle le ministre de l'Economie, Johan Vande Lanotte, aurait l'intention de déposer sur la table d'un prochain Conseil des ministres un projet visant à supprimer le Centre. Le conseil d'administration du CRIOC regrette n'avoir jamais pu entamer de discussions avec le ministre, a-t-il fait savoir dans un communiqué.

"Si le CA (ainsi que le personnel) regrette que le ministre soumette un projet au Conseil des ministres sans aucune réelle concertation avec les instances du CRIOC, il souhaiterait toutefois qu'une décision soit prise rapidement dans ce dossier", peut-on encore lire dans le message. Le CRIOC regrette également que les erreurs d'une personne jettent l'opprobre sur l'ensemble de son personnel. Il espère être associé aux débats le concernant et veut continuer à mettre son expérience au service des consommateurs. Le CRIOC, dernièrement décrédibilisé après que son ancien directeur, Marc Vandercammen, a été accusé de travestir certains résultats d'enquête pour les rendre plus attrayants, perçoit une enveloppe de 1.741.000 d'euros du fédéral pour faire tourner une équipe d'une trentaine de personnes. De son côté, M. Vandercammen a tenu à rappeler que "le conseil d'administration du CRIOC avait conclu, en juin dernier, qu'il n'y avait pas eu de manipulation délibérée des résultats des enquêtes, contrairement à ce qui m'avait été reproché". La solution, présente dans le projet du ministre Vande Lanotte, pourrait être la disparition de l'organisme au profit d'un service fédéral de médiation à destination du consommateur. Il s'agirait donc d'un prolongement du service de médiation actuellement en place. La trentaine de salariés du CRIOC seraient intégrés à cette cellule, toujours selon La Dernière Heure. (VIM)

Nos partenaires