Une tente au Parlement européen en soutien aux grévistes de la faim kurdes en Turquie

07/11/12 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Le Vif

(Belga) Une cinquantaine de sympathisants aux grévistes de la faim kurdes en Turquie se sont rassemblés, mercredi après-midi, Place du Luxembourg, à Bruxelles, pour réclamer un positionnement fort du Parlement européen sur la question kurde en Turquie.

Après avoir planté une tente pour symboliser leur détermination à poursuivre leur lutte jusqu'à l'obtention d'une avancée, les manifestants ont crié des slogans tels que "Solution pour le Kurdistan" aux portes du Parlement européen. Eyyup Doru, représentant européen du parti pour la paix et la démocratie BDP, espère une condamnation de la part du Parlement européen. "Si la Turquie ne résout pas la question kurde, elle ne devrait plus pouvoir se porter candidate à l'Union européenne." Derwich Ferho, directeur de l'Institut kurde de Bruxelles, rappelle que 63 prisonniers politiques qui ont initié la grève de la faim le 12 septembre en sont à leur 57ème jour d'action. Lundi, plus de 10.000 prisonniers ont rejoint les 707 grévistes kurdes, faisant de ce mouvement une des plus grandes grèves de la faim collective. Ils demandent la reconnaissance officielle de la langue kurde en Turquie et la fin de l'isolement du chef du PKK, Abdullah Öcalan, en prison depuis 12 ans. Les manifestants avancent que la plupart des 8.000 prisonniers politiques - élus, journalistes, écrivains ou avocats - enfermés depuis 2009 ont été inculpés de "terrorisme" sur base de ce qu'ils ont dit ou écrit en faveur du peuple kurde. (FCH)

Nos partenaires