Un phénomène d'inversion thermique retient les polluants près du sol

22/10/12 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Source: Le Vif

(Belga) Un nuage de pollution, de couleur quelque peu brunâtre, était visible lundi en milieu de journée, au-dessus de la capitale notamment. Cette situation provient d'une inversion thermique et de mauvaises conditions de dispersion, qui retiennent la pollution près du sol, a expliqué Olivier Brasseur, scientifique au sein de la Cellule Interrégionale de l'Environnement (CELINE).

On assiste actuellement à une inversion thermique dans les couches inférieures de l'atmosphère qui, combinée à de mauvaises conditions de dispersion, retient les polluants près du sol. Cela conduit à une augmentation temporaire du niveau de pollution, principalement des particules fines et du dioxyde d'azote (NO2), détaille Olivier Brasseur. Cela explique le nuage de pollution, de couleur quelque peu brunâtre, visible dans le ciel sur les 200 premiers mètres de l'atmosphère. Cette situation, généralisée sur l'ensemble du pays, est plus particulièrement observable dans les zones où le trafic routier est important. Il n'y a toutefois pas de raison de s'inquiéter. Le niveau reste sous le pic de pollution. Les personnes sensibles doivent cependant rester vigilantes, déclare Olivier Brasseur. Cette situation devrait perdurer jusqu'à mercredi midi. L'inversion thermique va alors remonter dans l'atmosphère et la qualité de l'air redeviendra normale vendredi. (JAV)

Nos partenaires