Un militaire ukrainien et un para-militaire pro-russe tué en Crimée

18/03/14 à 21:28 - Mise à jour à 21:28

Source: Le Vif

(Belga) Une fusillade à Simféropol, la capitale de la Crimée, a fait mardi deux morts, un militaire ukrainien et un membre des "forces d'autodéfense" pro-russes, a annoncé une porte-parole de la police locale, citée par l'agence de presse Interfax-Ukraine.

Un militaire ukrainien et un para-militaire pro-russe tué en Crimée

Deux autres hommes, un militaire ukrainien et un paramilitaire pro-russe, ont été blessés, a indiqué la porte-parole, Olga Kondrachova. Sa version des faits diffère de celle du ministère ukrainien de la Défense, qui n'a fait état que d'un mort et de deux militaires blessés. Selon le ministère, l'aspirant S. Kakourine a été tué d'une balle tirée dans le coeur au cours de l'assaut de son unité à Simféropol. Le capitaine V. Fedoune a été blessé au cou et au bras et un troisième militaire à été blessé à la tête et à la jambe à coups de matraque. Le ministère qui, à la suite de cet incident, a autorisé les soldats ukrainiens en Crimée à utiliser leurs armes pour protéger leurs vies, a déclaré dans un communiqué que les agresseurs "portant l'uniforme des militaires russes étaient armés de fusils automatiques et d'un fusil à lunette". La Crimée est contrôlée depuis deux semaines par les forces russes et pro-russes qui encerclent les soldats ukrainiens enfermés dans leurs bases. Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a de son côté estimé que le conflit avec la Russie en Crimée passait "de la phase politique à une phase militaire". (Belga)

Nos partenaires