Un homme et une femme condamnés à 32 mois de prison pour "shoulder surfing"

18/04/13 à 18:03 - Mise à jour à 18:03

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné jeudi un homme et une femme à 32 mois de prison pour des faits de "shoulder surfing". Il s'agit d'une technique que les criminels utilisent afin de subtiliser le code secret de quelqu'un qui paie électroniquement ou retire de l'argent en regardant par-dessus son épaule. Les voleurs tentent ensuite de dérober la carte de banque ou de crédit.

Grâce à cette technique, le duo roumain a réussi à amasser un butin de plusieurs milliers d'euros. Les deux condamnés ont frappé à trois reprises, entre octobre et décembre 2012, à Namur, Ostende et Oostakker. A chaque fois, ils observaient leurs victimes encoder leur code secret à la caisse de grands magasins. Ensuite, ils les abordaient sur le parking de la grande surface pour subtiliser leur carte. Ils en profitaient alors pour effectuer des retraits d'argent et faire des achats. Le duo a ainsi acheté de grandes quantités de cigarettes pour les revendre moins cher ensuite aux gérants de night-shops. Quelques jours après le dernier vol de carte à Oostakker, les deux Roumains ont été repérés au casino de Bruxelles, où ils ont retiré de l'argent avec une carte volée. La police leur a ensuite mis la main dessus. Le tribunal a ordonné la confiscation de 10.980 euros, fruit de leurs délits. Ils devraient sous peu être extradés vers les Pays-Bas, où ils sont poursuivis pour le même type de faits. (Belga)

Nos partenaires