Un bracelet électronique avec GPS pour les détenus en phase de test

30/10/13 à 19:49 - Mise à jour à 19:49

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open VLD) a annoncé, mercredi, lors de sa visite aux avocats et magistrats de Mons, un nouveau système de détention préventive avec bracelet électronique muni d'un GPS. Le système, actuellement en phase de test, pourrait devenir un nouvel outil mis à la disposition des juges d'instruction. La ministre a aussi prôné une application des peines "sur mesure".

Un bracelet électronique avec GPS pour les détenus en phase de test

La détention préventive avec surveillance électronique via un bracelet électronique avec GPS, un système actuellement en phase d'essai et dont le cadre légal entre en vigueur en janvier 2014, pourrait, selon Annemie Turtelboom, devenir un outil supplémentaire proposé aux juges d'instruction à côté de la détention préventive classique et de la libération sous condition des suspects. La ministre de la Justice, en visite mercredi à Mons, a insisté sur une application des peines "sur mesure". "On a besoin de plus punir sur mesure", a indiqué Annemie Turtelboom en soulignant que les peines inférieures ou égales à 3 ans pouvaient être purgées non seulement par la détention mais aussi, selon les cas, par des peines "sur mesure" telles que la surveillance électronique avec ou sans reconnaissance vocale via le système téléphonique "Voice" pour les peines de 6 à 8 mois, ou des peines de travail, des périodes de probations ou des amendes. La ministre s'est par ailleurs félicitée de l'augmentation de la capacité des prisons belges. La capacité est passée de 8.422 places en juin 2008 à 9.338 places en septembre 2013 et elle devrait s'accroître jusqu'à 10.274 places en juillet 2014. (Belga)

Nos partenaires