Ukraine - Poutine appelle Kiev à "ne rien commettre d'irréparable"

09/04/14 à 16:50 - Mise à jour à 16:50

Source: Le Vif

(Belga) Le président russe, Vladimir Poutine, a appelé mercredi les autorités de Kiev à ne "rien commettre d'irréparable" en Ukraine, tout en espérant que les efforts diplomatiques auront une "issue positive".

Ukraine - Poutine appelle Kiev à "ne rien commettre d'irréparable"

"J'espère que l'initiative du ministère russe des Affaires étrangères pour régulariser la situation aura de l'effet et que l'issue sera positive", a déclaré M. Poutine au début d'une réunion avec le gouvernement sur la crise ukrainienne. "J'espère dans tous les cas que les autorités intérimaires ne vont rien commettre d'irréparable", a-t-il ajouté dans ces déclarations retransmises à la télévision publique. M. Poutine a fait ces déclarations alors que la situation est extrêmement tendue depuis dimanche dans l'est russophone de l'Ukraine, où des militants pro-russes, qualifiés de "terroristes et criminels" par les autorités de Kiev, occupent des bâtiments administratifs dans plusieurs villes. Un espoir d'issue diplomatique est cependant apparu avec l'annonce de discussions entre Russes, Américains, Ukrainiens et Union européenne, qui pourraient avoir lieu la semaine prochaine. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, dont le pays a absorbé en mars la péninsule ukrainienne de Crimée selon un scenario maintenant redouté dans les régions de l'est, a cependant estimé que les régions pro-russes devaient être représentées à ces négociations. "Nous voulons mettre au clair les objectifs fixés pour cette rencontre", a-t-il déclaré mercredi, cité par les agences après la réunion avec Vladimir Poutine. "Il s'agit d'une crise intérieure ukrainienne, et ceux qui sont actuellement au pouvoir à Kiev doivent inviter toutes les régions, toutes les forces politiques pour un dialogue sur la Constitution, sur la langue, et sur toutes les autres questions". La Russie pèse en faveur d'une réforme constitutionnelle qui ferait de l'Ukraine une fédération, une option rejetée par Kiev qui craint de perdre toute influence sur les régions de l'est. Le statut officiel de la langue russe, majoritairement parlée dans ces régions, est également au centre de la crise. (Belga)

Nos partenaires