Ukraine: 2.000 personnes dénoncent à Sébastopol "les fascistes au pouvoir à Kiev"

23/02/14 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 2.000 personnes se sont rassemblées dimanche pour dénoncer "les fascistes au pouvoir à Kiev", à l'appel de mouvements pro-russes, à Sébastopol, dans le sud de l'Ukraine, qui héberge la flotte russe de la mer Noire.

"Les fascistes ont pris le pouvoir à Kiev ! ", proclamait un orateur s'exprimant à travers un haut-parleur dans une voiture parcourant la ville. Le parlement ukrainien a destitué samedi le président Viktor Ianoukovitch, nommé un chef d'État par intérim et annoncé la formation d'un nouveau gouvernement d'union nationale d'ici mardi, dernier épisode d'une contestation de trois mois, émaillée de violents affrontements qui ont fait au moins 82 morts à Kiev cette semaine. Environ 2.000 personnes manifestaient sur la place centrale, à l'appel d'un parti politique, le Bloc russe, et d'associations pro-russes. Certains agitaient des drapeaux russes et de la flotte russe de la mer Noire. "Le nouveau pouvoir veut priver les Russes de leurs droits et de leur citoyenneté", mettaient en garde les organisateurs, en référence aux Ukrainiens russophones. Sébastopol se situe en Crimée, une péninsule dans le sud de l'Ukraine, qui a d'abord appartenu, au sein de l'Union soviétique, à la Russie, avant d'être rattachée à l'Ukraine en 1954. Elle continue d'héberger la flotte russe de la mer Noire. La Crimée est une "république autonome", dont les autorités locales avaient suggéré début février d'amender la Constitution locale en y inscrivant que la Russie est "garante" de cette autonomie par rapport au reste de l'Ukraine, relançant les inquiétudes sur des tendances séparatistes. (Belga)

Nos partenaires