Trous et déchirements: le Ghana rappelle 120 millions de préservatifs chinois défectueux

23/04/13 à 20:35 - Mise à jour à 20:35

Source: Le Vif

(Belga) Le Ghana a lancé le rappel de 120 millions de préservatifs, fabriqués en Chine et destinés à des organisations caritatives, les tests ayant montrés qu'ils présentaient des trous et risquaient de se déchirer, a indiqué mardi un responsable gouvernemental.

Vingt millions de préservatifs ont déjà été distribués gratuitement à des organisations de lutte contre le sida. L'Agence ghanéenne des l'alimentation et du médicament tente de les récupérer, a expliqué un de ses responsables. "Ils ont des trous et se déchirent facilement", a-t-il déclaré précisant que l'Agence compte détruire tous les préservatifs défectueux. Le ministère ghanéen de la Santé avait commandé les préservatifs à un fabriquant chinois en passant par un intermédiaire ghanéen. Ils sont arrivés au début de l'année mais les tests de routine ont été effectués ce mois-ci, les révélant défectueux. Le taux de prévalence du VIH/sida est de 1,5% parmi les Ghanéens âgés de 15 à 49 ans, selon l'agence de l'ONU pour la lutte contre le sida (Onusida). (Belga)

Nos partenaires