Troubles à Lubumbashi: pas d'inquiétude pour les expatriés

23/03/13 à 17:36 - Mise à jour à 17:36

Source: Le Vif

(Belga) Le calme semblait revenu samedi après-midi à Lubumbashi, selon un membre du Consulat général de Belgique dans cette ville du sud-est de la République démocratique du Congo, après l'agitation provoquée par la venue en ville de miliciens Maï Maï. Les expatriés n'ont pas été inquiétés.

"Un mouvement de panique s'est déclenché à l'occasion de l'arrivée d'un grand groupe non armé qui devait rencontrer les autorités provinciales", a précisé Philip Heuts, du Consulat. Certains jeunes issus de petites mouvances indépendantistes ont toutefois profité de l'occasion pour rappeler leurs revendications, selon M. Heuts. Des coups de feu auraient ainsi fait plusieurs morts, selon lui. Un porte-parole militaire à Lubumbashi avait pour sa part précisé à l'AFP que cinq personnes dont quatre membres des forces de l'ordre, avaient été tuées lors d'affrontements entre un groupe armé local, dénommé Maï Maï, et des soldats de l'armée congolaise. Ce groupe venu du nord était entré en milieu de matinée dans la capitale du Katanga, riche cité minière, provoquant une panique générale. La radio onusienne Okapi, citant la Police nationale congolaise (PNC), avait aussi précisé que les miliciens étaient armés et que leur nombre pouvait atteindre les 450. "Le calme est maintenant revenu. Les expatriés n'ont pas du tout été inquiétés", commentait en fin d'après-midi Philip Heuts. Tous les Belges inscrits au Consulat ont été prévenus des troubles par SMS. Il leur a été conseillé de rester chez eux samedi soir. (MUA)

Nos partenaires