Trois alpinistes espagnols disparus dans l'Himalaya considérés comme morts

26/07/13 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Source: Le Vif

(Belga) Trois alpinistes espagnols portés disparus depuis lundi dans l'une des montagnes les plus escarpées de l'Himalaya, dans le nord-est du Pakistan, sont considérés comme morts, ont annoncé vendredi leurs compagnons d'expédition.

"En l'absence de contact avec eux depuis la matinée du 22 (juillet) et après la météo défavorable ces jours derniers en altitude, nous avons pu faire un vol de reconnaissance qui a confirmé nos pires craintes: les trois camarades sont décédés", assure l'expédition dans un communiqué publié sur le blog d'Alfredo Garcia, alpiniste qui avait également disparu mais qui était parvenu à revenir au camp de base. "L'équipe de secouristes sherpas confirme cette information", est-il ajouté. Les trois alpinistes, Abel Alonso, Xevi Gomez et Alvaro Paredes, ont contacté lundi pour la dernière fois l'organisateur espagnol de l'expédition, Javier Garrido, directeur de l'agence Aragon Aventura. Ils disaient avoir trouvé un refuge près du camp 3. Les grimpeurs "ont été désorientés après avoir atteint le sommet à cause d'un changement de météo et ont demandé de l'aide", avaient expliqué leurs proches mercredi, ajoutant qu'à ce moment-là Alfredo Garcia se trouvait également "en difficulté", réfugié au camp 3. L'alpiniste polonais de renom Artur Hajzer avait perdu la vie au début du mois de juillet au cours de la descente du Gasherbrum 1. Plus tôt cette semaine, les autorités pakistanaises ont arrêté les recherches visant à retrouver trois alpinistes iraniens portés disparus après avoir atteint le sommet du "Broad Peak", aussi appelé K3 (8.051 metres). (Belga)

Nos partenaires