TC Eupen - Peine de travail requise contre un riverain qui avait tiré sur un centre d'asile à Eupen

11/03/13 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Le Vif

(Belga) Le substitut du procureur du Roi d'Eupen a requis lundi une peine de 50 heures de travail à l'encontre d'un habitant d'Eupen qui avait tiré, le 14 février 2012, en direction du centre pour demandeurs d'asile d'Eupen.

Le prévenu a expliqué, qu'excédé par le bruit et les désagréments engendrés par le centre, il avait tiré avec un fusil à air en direction d'un volet. Un demandeur d'asile, présent dans sa chambre, avait été légèrement blessé par des éclats du volet. "Plusieurs fois, j'ai rencontré le directeur, mais il n'y avait pas de changement. Il y avait toujours autant de bruit et des détritus jonchaient toujours mon terrain", a déclaré le prévenu. La Croix-Rouge qui gère le centre ainsi que la victime se sont constituées partie civile. Elles réclament respectivement 500 euros pour les dégâts occasionnés au volet et 3.000 euros pour les dommages physiques et moraux. Si l'auteur des tirs reconnaît les faits, il conteste avoir blessé quelqu'un. "Vu la distance à laquelle les coups ont été tirés, la personne n'a pas pu être blessée. Aucune blessure à l'oeil n'a d'ailleurs été constatée le jour de fait", a expliqué l'avocat du prévenu qui demande l'acquittement de son client et à titre subsidiaire, la suspension du prononcé. Le jugement sera rendu le 22 avril prochain. (FCH)

Nos partenaires