TC Charleroi - Une ex-greffière de Justice de paix condamnée pour le détournement de 250.000 euros

12/06/13 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Le Vif

(Belga) Martine D., ex-greffière en chef de la Justice de Paix de Fontaine-l'Evêque, a écopé de deux ans de prison avec sursis, mercredi, devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Elle était soupçonnée d'avoir détourné 284.200 euros au préjudice d'un ami âgé dont elle administrait la fortune.

La prévenue, poursuivie pour faux, détournements et abus de confiance, avait rencontré la victime et son épouse lors d'une croisière, en 2005. Lorsque la dame âgée fut frappée par le cancer, elle s'est investie dans les soins jusqu'à son décès. Elle a ensuite gardé contact avec le veuf, obtenant du juge de paix qu'il soit placé sous administration provisoire et devenant elle-même l'administratrice. Selon le procureur du Roi Pierre Magnien, Martine D. a profité de son statut pour déplacer discrètement une somme de 284.000 euros que le préjudicié détenait au Luxembourg pour le placer dans son propre coffre. A l'audience, l'ex-greffière a déclaré qu'elle avait agi à la demande du vieillard, qui désirait lui léguer cet argent sans que le fisc ne le taxe. Elle a toutefois affirmé n'avoir touché que 150.000 euros. Dans son réquisitoire, le procureur du Roi avait relevé des passages du journal intime de la greffière qui décomptait les jours de l'épouse du préjudicié, tout en faisant part de ses rêves de voyages et produits luxueux. Dans son jugement, le tribunal estime que les manoeuvres de la prévenue manifestaient clairement son intention de "devenir possesseur de mauvaise foi". Il constate également que l'intéressée et son mari ont dépensé plus de 40.000 euros en espèces en moins d'un an, notamment pour un voyage aux Seychelles. Le juge se base sur divers éléments pour limiter la somme détournée à 250.000 euros, montant qui est alloué à la partie civile, à savoir les héritiers du vieillard. Martine D. écope de deux ans de prison avec sursis. Son mari, poursuivi pour un seul faux, obtient la suspension du prononcé. (Belga)

Nos partenaires