Syrie: décès d'un chef religieux druze proche du régime

20/12/12 à 18:07 - Mise à jour à 18:07

Source: Le Vif

(Belga) L'un des trois chefs religieux de la communauté druze, cheikh Hussein al-Jarboua, connu pour être proche du régime de Bachar al-Assad, est mort d'un cancer à l'âge de 87 ans, a annoncé l'agence officielle syrienne Sana.

"Les druzes du Liban et de Syrie ont perdu mercredi soir un homme généreux qui a voué sa vie à l'intérêt public et qui était connu pour ses positions patriotiques et ses appels à la paix", a affirmé un autre dignitaire druze, Hikmat al-Ajari. Mais le chef druze libanais Walid Joumblatt décrit "un homme qui a soutenu jusqu'au bout un régime qui massacre son peuple et dont le fils, Nazih, distribue des armes aux chabbiha (miliciens pro-régime)". "Je ne verserai pas une larme", a-t-il dit. Père de trois garçons et de sept filles, cheikh Jarboua était devenu un des trois chefs spirituels de cette communauté en 1965, succédant à son père Ahmad. Il doit être enterré vendredi à Sweida, berceau des druzes de Syrie. Son cousin Youssef Jarboua, 40 ans, lui succèdera. Les druzes représentent 3% des 23 millions de Syriens, après les sunnites, les alaouites et les chrétiens. Issus du chiisme et plus particulièrement de l'ismaélisme, les druzes pratiquent une religion ésotérique qui relève à la fois du mysticisme musulman et de la pensée coranique. Leur doctrine secrète n'est révélée qu'aux initiés. (DGO)

Nos partenaires